Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

« L’essentiel est à Besançon » : Pour un plan de relance d’envergure autour des secteurs du tourisme et des loisirs

Mercredi 20 mai 2020 / Besançon Maintenant

Avant la crise sanitaire, les chiffres du tourisme local étaient insuffisants : sur les 115 000 touristes étrangers qui ont visité notre territoire, les arrivées hôtelières venaient pour 35% de Chine, 33% d’Allemagne, et 16% de Suisse selon le rapport de l’office du tourisme. La crise sanitaire a mis un coup d’arrêt à cette filière importante
pour l’image et le dynamisme de notre territoire.

Pour rappel, le tourisme dans Grand Besançon Métropole, ce sont 2023 chambres pour 89 établissements, 512 000 nuitées en 2017 (hors camping), 380 000 touristes, 13 000 participants aux visites guidées, 813 contrats d’amarrage lié au tourisme fluvial, 50 millions d’euros de retombées directes pour l’économie touristique locale (secteur hébergement marchand).

Aujourd’hui pour relancer notre secteur touristique sans visibilité sur le retour de la clientèle internationale, nous devons renforcer nos efforts pour créer une offre locale renforcée.

Pour relancer et accompagner le développement de nos structures culturelles, commerciales, touristiques, les professionnels sont prêts à prendre des initiatives et à proposer des nouveautés. Il nous faudra privilégier l’outdoor dans un premier temps, ceci pour respecter l’impérative distanciation physique nécessaire au recul de la pandémie.

Parmi les mesures spécifiques que nous proposons de mettre en place immédiatement :
- Réaliser une campagne promotionnelle multi-supports (web, radio, journaux, TV locales…) pour valoriser nos atouts et événements dans un rayon de 100 kms incluant la Suisse voisine
- Travailler sur des offres promotionnelles en lien avec différents secteurs d’activité (touristique, commerciale,…) tel que des pass multi-lieux à tarifs préférentiels
- Créer un site web événementiel et une campagne de communication associée « L’essentiel est à Besançon » pour valoriser une offre de loisirs locale complète qui sera pérennisée durant le mandat
- Créer un nouvel évènement gastronomique « Les Parcours Gourmands » : installer, en lien avec les restaurateurs, bars, producteurs locaux, des chalets/stands éphémères dans différents espaces de vie (rives du Doubs, Citadelle, grands parcs, places dans différents secteurs de vie…).
- Festival « Lumière dans la boucle » : avec un nom en hommage aux frères
Lumière nés à Besançon, créer un festival autour du cinéma de plein air en différents lieux (Citadelle, Rodia, Parking Battant, Chamars, Place de la Révolution, Place des Tilleuls, etc) en lien avec des structures associatives et commerciales (cinémas, sociétés de production…)
- Installer un sens de circulation pour faciliter l’accès la citadelle et mettre en place des spectacles immersifs avec distanciations
- Créer des visites théâtralisées avec par exemple des lectures publiques, des troupes de théâtre qui nous feraient découvrir Besançon différemment.
- Porter des parcs-concerts accessibles uniquement en voiture ou des spectacles adaptés avec distanciation au sein de la citadelle.
- Installer des déambulations alliant la connaissance et le ludique pour tous publics
- Promouvoir la tenue des marchés d’artisans, d’horticulteurs, de brasseurs ou ateliers créatifs place de la Révolution, place Pasteur, place Flore, Chamars, place Cassin etc…
- Accorder, en lien avec la préfecture lorsque les bars pourront ouvrir, l’extension sans frais de 30% de la surface de terrasse extérieure des restaurants et bars.
- Faire venir la montagne à la ville par des animations autour du VTT, de l’accrobranche et réaliser des parcours urbains associant le sportif, le culturel, le ludique
- Développer la promotion du fluvial, des randonnées (pédestres, cyclistes) et de la vélo route.
- Adapter nos infrastructures en installant du mobilier urbain facilitant les accès à nos touristes locaux incluant des panneaux numériques adaptés
- Gratuité des parkings en surface jusqu’au 1er septembre puis gratuité entre 12h et 14h avec un forfait 1€ pour 3h
- Rendre l’accès au centre-ville facilité depuis la RN57 (signalétique adaptée)
- Nommer un conseiller municipal dédié aux « opérations événementielles » en lien avec l’adjoint(e) dédié(e) à la culture/patrimoine/tourisme
- Créer un Label qui montre au public le respect des gestes sanitaires et barrières afin de rassurer l’ensemble des visiteurs présents ou à venir..
- Proposer, en lien avec le comité des oeuvres sociales (COS) ville/GBM, aux agents de la collectivité un “chèque tourisme local” à utiliser dans les commerces, restaurants locaux et lieux divers (musées, etc)

Communiqué de presse de Ludovic Fagaut, candidat à l’élection municipale de Besançon

Recommander cet article
0

Commentaires

 bonjour ,de quel mandat parlez-vous pour commencer?!

le secteur" Culture" est suffisamment  "immense" pour se suffire  à lui-même sans en rajouter, donc mauvaise idée,

Avez -vous pensé aux piétons, "aux enfants" dans l'extension gratuite ou pas des terrasses,ils ont le droit d'exister et je n'ai pas constaté de projets les concernant ,pas plus pour les anciens ,dorénavant invisibles en ville!quant aux panneaux "numériques"....terminé  cette com à la con!

Soumis par aires isabelle le 20 mai 2020 - 16:45.

 je suis en colère ,vous n'avez rien compris aux besoins des habitant -e-s   de cette ville ,donc votre programme ne me convient pas ,je n'habite plus cette charmante ville ,j'ai élevé mes enfants dans cette  ville, je sais ce que cela représente comme contraintes et privilèges , décidément , que ce soit enfants et anciens , tout est à revoir dans la réappropriation de l'espace commun!

Soumis par aires isabelle le 20 mai 2020 - 16:52.

   Je ne suis pas en "campagne", n'adhère à aucun parti, ne désire pas me retrouver dans une case, ou étiquetée,

quant au Président des commerçants , je comprends sa réactivité et son enthousiasme mais !,S V P !pas de sonorisation dans les rues...si vous saviez ce que l'on   "souffre" à entendre ces animations sonores d'un autre temps..( faites une enquête honnête, sincère).  Il est  "urgent d'en parler " avant de subir ,  étendre les terrasses...jusqu'où!? 

Soumis par aires isabelle le 24 mai 2020 - 06:56.