Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Daniel Bordür

Contributions au journal

Lundi 10 décembre 2018 / Daniel Bordür

Un millier de personnes ont défilé durant l'après-midi de samedi 8 décembre à Besançon. Chantée plusieurs fois, La Marseillaise a rythmé un cortège où nous avons recueilli les témoignages de manifestants très lucides sur les raisons de la colère populaire. Tout s'est bien passé jusqu'à ce que le parvis de la préfecture soit bloqué par gendarmes et policiers...

Accès libre
Samedi, peu avant 15 heures 50. Une nouvelle salve de lacrymogènes fait refluer les manifestants. (Photos Daniel Bordur)

Les Gilets jaunes plusieurs fois gazés à Besançon

reportage
Lundi 10 décembre 2018 / Daniel Bordür

Samedi après-midi, les manifestants voulaient rencontrer le préfet qui, le matin même, avait fait dégager sans sommation le barrage filtrant du rond-point de Valentin. Devant la préfecture, un dispositif avait un temps constitué une nasse qui aurait pu être très dangereuse en cas de panique. Le nuage de lacrymogènes a atteint le marché de Noël de Granvelle et touché des familles...

Accès libre
Ian Brossat, avec à sa gauche Isabelle Liron et Aurélien Aramini, et à sa droite Hasni Alem et Solange Joly qui, tous les quatre les précéderont au micro. (Photos DB)

Ian Brossat (PCF) : « Le seul moyen de s'en sortir, c'est de rompre avec les traités... »

reportage
Vendredi 7 décembre 2018 / Daniel Bordür

En meeting à Besançon, l'adjoint parisien au logement, tête de liste aux élections européennes, a défendu des arguments pour convaincre de voter le 26 mai prochain un électorat enclin à considérer que le parlement européen « ne sert à rien ». Il défend une alternative aux libéraux et à l'extrême-droite pour combattre les « deux maux » de l'Union : l'austérité et la concurrence.

Eric Alauzet dévoile un secret de polichinelle : il est candidat à Besançon

conférence de presse
Jeudi 6 décembre 2018 / Daniel Bordür

Le député LREM s'est déclaré formellement candidat à la mairie et à la présidence de l'agglo. Situant l'annonce de sa décision dans le contexte de la « crise majeure » des Gilets jaunes, il prend la posture de celui qui « prend ses responsabilités » au cœur de « la tempête ». Le moment est mal choisi selon l'adjoint Yves-Michel Dahoui qui y voit « inconscience et cynisme ».

Accès libre

« Notre souci, c'est que Besançon reste à gauche, ou retourne à gauche... »

rencontre
Mardi 4 décembre 2018 / Daniel Bordür

Après le congrès du PCF qui a vu l'emporter une ligne d'autonomie claire à l'égard de la France insoumise, les communistes ont avec Guy Lazar un cheminot retraité pour nouveau secrétaire départemental du Doubs, et avec Hasni Alem un étudiant en histoire comme secrétaire de la section de Besançon.

La France insoumise lance sa campagne européenne à Besançon

conférence de presse
Vendredi 30 novembre 2018 / Daniel Bordür

Cinq candidats de Franche-Comté, Bourgogne et Alsace ont notamment fait le lien entre les deux prochains scrutins en articulant leur critique du fonctionnement de l'Union avec les compétences des municipalités de plus en plus impactées par les règles adoptées à Bruxelles ou Strasbourg. Il a aussi été question des défections au sein du mouvement et ses relations avec la presse...

Pourquoi il faut s'inquiéter pour Alstom à Ornans, Belfort ou Le Creusot

revue du web
Jeudi 29 novembre 2018 / Daniel Bordür

Une passionnante émission de France Bleu Besançon, en public à Ornans,  a fait débattre des parlementaires, un historien, un syndicaliste et deux journalistes. Etat des lieux d'un fiasco politique et économique lourd de menaces à court et moyen termes sur un fleuron industriel victime de l'absence de stratégie publique.

Accès libre

Lycées professionnels : une (contre) réforme de plus qui inquiète les profs

reportage
Mercredi 28 novembre 2018 / Daniel Bordür

Sur fond d'élections professionnelles dans la fonction publique, trois syndicats (FSU, CGT, SUD-Education) ont déposé un préavis de grève jusqu'aux vacances de Noël pour « couvrir » les éventuelles actions contre un projet, distillé par bribes, dans lequel ils voient inscrites des baisses de postes et une dévalorisation des bac pro.

Guy Boley dans son bureau (photos Daniel Bordur)

Guy Boley, des Chaprais à Grasset

rencontre
Mardi 27 novembre 2018 / Daniel Bordür

L'écrivain bisontin, dont le second roman, Quand Dieu boxait en amateur, était dans la pré-selection du prix Goncourt après que Fils du feu a été primé huit fois, participe cette semaine à plusieurs rencontres avec des publics variés dans le cadre du festival littéraire des Petites Fugues. « Dans un roman, dit-il, la mémoire, le réel, la vérité se recoupent... »

 

Violences faites aux femmes : Besançon et Lons-le-Saunier mobilisées

reportage
Lundi 26 novembre 2018 / Daniel Bordür

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour dire non à la domination masculine et aux violences sexistes et/ou sexuelles qui en découlent, pour dire oui à l'égalité des sexes.

Gaétano, gilet jaune et militant CGT : « la population est derrière nous »

Gaétano, gilet jaune et militant CGT : « la population est derrière nous »

entretien
Vendredi 23 novembre 2018 / Daniel Bordür

« Si on y avait été plus tôt, on aurait pu construire quelque chose », dit cet ancien délégué syndical d'une usine bisontine qui a très vite participé à un groupe sur l'ouest de l'agglomération. Jeudi, une quinzaine de ses membres sont venus dans le centre-ville à la rencontre des passants.

Macron au musée, la Boucle en état de siège

reportage
Lundi 19 novembre 2018 / Daniel Bordür

Il fallait de la persévérance pour venir écouter le président de la République disserter à Besançonsur le beau et vendre le Pass Culture. Durant une matinée, ceux qui avaient autre chose à faire ont eu toutes les peines du monde à vivre leur vie. Drôle de façon de reprendre contact avec les citoyens...

« Les inégalités dont nous parlons chaque jour sont culturelles »

reportage
Lundi 19 novembre 2018 / Daniel Bordür

Lors de l'inauguration du musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon, Emmanuel Macron a loué un « grand musée européen » et résumé la politique culturelle à l'accessibilité en vendant le Pass-Culture. Un discours convenu et peu enthousiaste que les premiers arrivés ont attendu plus de trois heures...

« Allégorie sur la poursuite de la fortune », Lambert Sustris : « Ce tableau, complexe, comprenant de multiples personnages, représente une allégorie de la fortune dans ses deux acceptions possibles : la richesse et la destinée. Incarnée par une femme aux yeux bandés en haut à gauche de la scène, elle siège sur un globe, illustrant sa domination du

Le musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon change d'époque

reportage
Jeudi 15 novembre 2018 / Daniel Bordür

« Plus grand, plus aéré, plus profond », dit une employée à propos d'un équipement culturel majeur qui rouvre après quatre ans de travaux. La rénovation lui a fait le plus grand bien avec 1000 tableaux restaurés, 40% d'œuvres sorties des réserves, une trentaine d'acquisitions et la perspective de plus fréquentes expositions temporaires...

Ci-contre, Allégorie sur la poursuite de la fortune, de Lambert Sustris...

Ambiance délétère au conseil municipal de Besançon

reportage
Mardi 13 novembre 2018 / Daniel Bordür

La division de la majorité municipale, unie sur une motion critique du gouvernement, n'est pas en cause. Ce qui a pourri l'atmosphère, c'est une vive tension entre Jean-Louis Fousseret et Jacques Grosperrin, accentuée par la brusquerie des interventions de Michel Omouri à qui Myriam Lemercier a demandé de se calmer ! Du coup, la vraie politique était dans la rue avec près de 200 militants réclamant aux élus de faire plus pour le climat.

Pages