Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Encore heureux que l’on ait EMMER… les français sur la sécurité routière depuis 45 ans

Lundi 21 mai 2018 / GIRERD Jean Marie

« En 1972, on déplorait 18.034 décès sur nos routes et 386.874 blessés. En 2011, 3.963 personnes ont été tuées et 81 251 personnes ont été blessées. Dans le même temps, le trafic routier a été multiplié par 2,4. Entre 1972 et 2012, ce sont donc 320.000 vies qui ont été épargnées. »

EMM… des français :

- Juin 1973 : Obligation du port de la ceinture de sécurité et casque obligatoire

- Novembre 1974 : limitations de vitesse généralisée

- Décembre 1983 : alcool 0,8 g / l

- Octobre 1990 : contrôle d’alcoolémie à l’initiative des forces de l’ordre

- Décembre 1990 : vitesse limitée à 50 km / h en ville et ceinture obligatoire à l’arrière,

- Juillet 1992 : mise en place permis à points

- Septembre 1995 : alcool 0,5 g / l

- Juillet 2002 : programme de mise en place des radars

- Novembre 2003 : déploiement des radars

- Juillet 2018 : vitesse limitée à 80 km / h

« Ces centaines de milliers de vies sauvées, tous ces drames évités sont le résultat d’une combinaison de facteurs : volonté constante de l’État, amélioration de la sécurité des véhicules, aménagement des routes et surtout prise de conscience des usagers qui ont changé de comportement. La politique menée depuis 1972 a été très efficace, mais ces bons résultats ne doivent pas gommer la réalité. Au niveau européen, avec 61 morts par million d’habitants, nous sommes justes dans la moyenne de nos voisins, alors que le meilleur élève de l’Europe est à 32 morts par million d’habitants. Il reste de nombreuses vies à sauver. » Frédéric Péchenard, 12ème délégué interministériel à la sécurité routière.

Je tiens à féliciter le premier ministre d'avoir pris cette décision.

http://www.securite-routiere.gouv.fr/medias/espace-presse/publications-p...