Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Guillaume Clerc

Contributions au journal

/ Guillaume Clerc

Contrairement à certains de ses concurrents, PSA n’a pas encore redémarré ses usines et n’a indiqué aucune date. A Sochaux comme aiileurs, les salariés sont dans le flou le plus complet, tout comme la direction qui mise sur la réouverture des concessions pour faire repartir la machine. La rentrée ne se fera pas avec tout le monde et les syndicats craignent une coupe dans les effectifs, en particulier des intérimaires. Après les ratés de Vesoul, qui ne s’était pas complètement arrêté, le protocole sanitaire est maintenant validé au niveau du groupe. Mais il reste à le confronter à la réalité… et aussi à s’assurer d’un stock de masques suffisant.

« Il faut arrêter le délire et rouvrir des lits », alarmait Éric Loupiac, médecin militant mort du Coronavirus

hommage
Vendredi 24 avril 2020 / Guillaume Clerc

Éric Loupiac, médecin urgentiste à Lons-le-Saunier, a toujours tenu à informer les gens de la situation dégradée à l’hôpital. Il cherchait à en améliorer les conditions au travers son engagement syndical à l’AMUF. Nous avons appris son décès le 23 avril alors qu’il était en réanimation, malade du Covid-19. Voici un entretien que nous avions eu avec lui en septembre dernier, quand la grève aux urgences de Lons-le-Saunier durait déjà depuis 9 mois, et que beaucoup d’autres services en France avaient eux aussi rejoint le combat. Son combat.

Accès libre

Avant la tempête : point Covid-19 dans la région de Besançon avec le Dr Blasco et le Pr Thines

verbatim
Samedi 21 mars 2020 / Guillaume Clerc

Les hôpitaux de toute la région se préparent tant bien que mal à affronter en Franche-Comté la vague imminente de patients infectés par le Covid-19. Gilles Blasco, coordinateur des risques infectieux au CHRU de Besançon, préfère ne pas s’attarder sur les polémiques pour se concentrer sur l’organisation et l’augmentation des capacités, même si comme tous les soignants, il regrette les pénuries de matériels. Le Pr Laurent Thines, chef du service de neurochirurgie, sera aussi sur le pont, mais lui ne se prive pas d’un avis très critique envers le gouvernement, en évoquant une catastrophe sanitaire et un scandale d’État.

Accès libre

LREM hésite à se maintenir à Besançon, ville clé pour le parti

analyse
Mardi 17 mars 2020 / Guillaume Clerc

Le parti présidentiel a subi à Besançon une cuisante défaite en terminant derrière la droite aux premiers tours de ces élections municipales improbables. Éric Alauzet n’a pas su rassembler son parti et a dû affronter une candidate dissidente, ancienne référente départementale LREM et soutenue par le maire, l’un des premiers soutiens de Macron.

Citoyens et Insoumis pour « une règle verte » à Besançon

compte-rendu
Lundi 9 mars 2020 / Guillaume Clerc

Claire Arnoux a tenu dimanche son meeting avec la liste Besançon verte et solidaire, qu’elle présente comme « citoyenne et soutenue par la France Insoumise ». L’opposition au projet des Vaîtes est un de leur argument majeur face à un « maire bâtisseur », et « épinglé à de multiples reprises pour ces liens avec la promotion immobilière. » Cela les démarque de la liste des écologistes et de partis de gauche menée par Anne Vignot, encore au conseil municipal. Les Insoumis dénoncent le bilan d’un maire « autoritaire » et entendent instaurer par exemple « l’état d’urgence écologique », une mutuelle de santé municipale et un RIC local.

Anne Vignot reçoit des pointures nationales en soutien au « laboratoire politique » bisontin

analyse
Vendredi 6 mars 2020 / Guillaume Clerc

Pour son grand meeting, Anne Vignot a invité les chefs de file des partis de sa coalition pour célébrer cette large union, plutôt rare, des écologistes et de plusieurs forces de gauche aux municipales de Besançon. Julien Bayou de EELV, Olivier Faure du PS, Pierre Laurent du PCF et Sophie Taillé-Polian pour Génération. s sont venus soutenir « ce laboratoire nouveau », qui a su « mettre en harmonie le social et l’écologie. » Sans parvenir à véritablement galvaniser son auditoire, elle a su s’imposer comme la favorite et la rassembleuse de ce scrutin en attaquant ses principaux adversaires : la droite et LREM.

Une presse fragilisée et attaquée, mais vivace

éditorial
Jeudi 27 février 2020 / Guillaume Clerc

Nous serons ravis de vous retrouver ce jeudi 27 février à la conférence débat : « Répression : quelle liberté pour la presse ? » à Besançon, salle Battant, 19 h 30, organisée avec Radio BIP/Média 25. 

Accès libre

Des pubs plus petites mais plus numériques ?

exclusif
Vendredi 21 février 2020 / Guillaume Clerc

Besançon devra se doter d’un règlement local de publicité avant juillet, mais les candidats aux municipales sont restés bien discrets sur le sujet alors qu’une consultation publique est prévue au printemps. Nous vous révélons avant les élections le projet des élus : points d’entrées de ville préservées, densité plus faible et réduction de la taille des panneaux de 12 à 8 m². Mais à l’heure où toutes les listes se revendiquent de l’écologie, la publicité numérique ne sera pas interdite. La voie est donc ouverte pour toujours plus d’écrans, alors que le contrat sur le mobilier urbain liant la ville à JCDecaux arrivera bientôt à échéance.

Forum commun pour une réforme des retraites progressiste, mais pas d’union

initiatives
Jeudi 20 février 2020 / Guillaume Clerc

S’organiser pour la suite et faire des propositions pour combattre la réforme des retraites. C’était le mot d’ordre d’un forum initié par le PCF en décembre salle Battant à Besançon et qui a rassemblé l’ensemble des syndicats et des partis politiques écologistes et de gauche : EELV, NPA, FI, PS, LO et Génération.s. Cela ne s’était pas vu depuis longtemps, mais malgré un constat commun, l’heure n’est pas tout à fait à l’union. Fin janvier, certains partis dont le PS, le PCF et EELV présentaient un contre-projet commun de réforme des retraites financé en taxant le capital et en créant des emplois liés à la transition énergétique.

Laurent Nuñez n’annonce rien de neuf pour Planoise et nie les violences policières

reportage
Samedi 1 février 2020 / Guillaume Clerc

Laurent Nuñez est venu à Besançon d’abord auprès des policiers pour les féliciter du travail déjà mené et en les invitant à le poursuivre, jusqu’à éradiquer tous les points de deal en misant sur les enquêtes judiciaires. Il explique d’ailleurs les fusillades de Planoise par les vides laissés après le démantèlement de réseaux de trafic de drogue. Il n’est pas là pour promettre plus de policiers aux habitants, si ce n’est trois semaines de plus de CRS dans le quartier. Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur n’a pas souhaité rencontrer l’intersyndicale, qui a fini nassée, et a contesté l’existence des violences policières. Tout en déniant aussi les entraves à la presse alors qu’une journaliste avait été empêchée de filmer l’irruption d’une manifestante dans le cortège officiel plus tôt dans la matinée.

Veolia confirmé pour la gestion de l'eau dans le Pays de Montbéliard

brève
Jeudi 30 janvier 2020 / Guillaume Clerc

Les élus de Pays de Montbéliard Agglomération ont confirmé le vote pour une délégation de service public de l'eau au profit de Veolia. Après un débat houleux où l’étude de référence a été jugée partiale au détriment d’une régie publique et une précipitation qui en interroge beaucoup, le vote s’est tenu à bulletin secret et dans un isoloir.

Accès libre

Les avocats rejoignent le cortège contre la réforme des retraites

reportage
Samedi 25 janvier 2020 / Guillaume Clerc

Ils étaient près de 3.000 à Besançon ce 24 janvier pour cette septième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, un chiffre en hausse par rapport à celle de la semaine dernière. Et pour la première fois, les avocats en grève depuis trois semaines ont défilé aux côtés des autres salariés. Avec un col rouge en guise de résistance.

Planoise, entre peur et sentiment d’abandon

Jeudi 23 janvier 2020 / Guillaume Clerc

Le Conseil citoyen de Planoise organisait un rassemblement de soutien aux commerçants et aux habitants touchés par la violence. Au micro, les habitants ont pu exprimer leur sentiment d’abandon des pouvoirs publics et de dégout des accès de violence liés au trafic de stupéfiants qui pourrit la vie des habitants ici. Ils n’aspirent qu’à une chose, vivre normalement. Dans un autre article, nous reviendrons sur la réunion publique qui a suivi, où le maire et le préfet ont été mis en difficulté.

Rassemblement devant les prud’hommes contre l’affaiblissement de la juridiction

point-de-vue
Vendredi 17 janvier 2020 / Guillaume Clerc

En pleine mobilisation contre la réforme des retraites, l’intersyndicale de Belfort avait appelé à un rassemblement devant le conseil des prud’hommes pour perturber l’audience de rentrée solennelle. La CGT et FO avaient décidé de ne pas participer à cette audience pour protester contre les suppressions de postes à venir, la complexification des requêtes, le plafonnement des indemnités, le recours accru au juge professionnel, etc. À terme, ils redoutent une « disparition pure et dure des conseils de prud’hommes. » Plus tôt dans l’après-midi, la CFDT avait obtenu la présidence, alors que la CGT la revendiquait.

Réforme du Bac et retraites, les profs ne lâchent pas

reportage
Mercredi 15 janvier 2020 / Guillaume Clerc

Nouveaux examens, réforme du bac, manque de moyens, stress et retraites. Les profs et les instits continuent la mobilisation dans la rue, devant les lycées et les écoles pour crier l’urgence et enfin se faire entendre. Les annonces sur l’âge pivot et les 500 millions pour revaloriser leurs salaires n’entament en rien leur détermination. Ils ont fait le calcul, cela représente 47 euros bruts par mois supplémentaires en moyenne pour chaque enseignant.

Pages