Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Ilyes Receveur

Contributions au journal

Trans, homo, bi : être et choisir d'être...

reportage
Jeudi 18 mai 2017 / Ilyes Receveur

La présentation du documentaire « Devenir Il ou Elle », en présence des nombreuses associations LGBT, a réuni une centaine de personnes au FJT des Oiseaux de Besançon. La rencontre, prévue en cette journée de lutte contre l'homophobie, montre la volonté de bousculer les codes et de faire entendre un combat trop souvent incompris.

Christophe Lime : la division est « suicidaire »

reportage
Lundi 15 mai 2017 / Ilyes Receveur

Le candidat communiste dans la deuxième circonscription du Doubs s'exprimait samedi 13 mai lors d'un débat à Besançon. Il a expliqué souhaiter une alliance avec les Insoumis et le PCF pour les législatives... C'est mal parti...

Eric Alauzet : un rassemblement pour... une photo !

brève
Lundi 15 mai 2017 / Ilyes Receveur

C'est « prématuré » d'évoquer un éventuel soutien de La République en marche !...

Accès libre

Législatives algériennes : on a voté à Besançon mais...

reportage
Jeudi 11 mai 2017 / Ilyes Receveur

Impossible de connaître la participation, les résultats ou même le nombre d'électeurs inscrits au consulat où le bureau de vote était ouvert les 28 et 29 avril et le 4 mai. Militants ou simples citoyens ont effectué leur devoir de citoyens avec fierté. Mais « nous sommes dans un théâtre d'ombre », explique l'universitaire bisontin Jacques Fontaine.

CircaSismic, trois jours de musique et de piraterie !

reportage
Vendredi 5 mai 2017 / Ilyes Receveur

Belle ambiance jeudi 4 mai pour la première soirée du festival bisontin à laquelle 1200 personnes ont assisté. Rock, électro, dub et spectacles de cirques se poursuivent vendredi et samedi aux Prés de Vaux, sur les vestiges de la Rodiacéta...

1er Mai – A la recherche de l'unité d'une « vraie gauche »

reportage
Mardi 2 mai 2017 / Ilyes Receveur

1500 personnes se sont déplacées pour manifester ce lundi 1er Mai 2017 dans les rues de Besançon. Malgré l'absence de FO et de la CFDT, des travailleurs de tout âge, seul ou en famille, sont venus exprimer leurs voix dans la rue. En cette période d'entre deux tours, un seul mot d'ordre « Pas de Le Pen. »