Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Où acheter bio et local entre Dole et Arbois ?

Mercredi 14 mars 2018 / Invités

L’AMAP de la Source à Dampierre, le Serpolet et l’association Interbio Franche-Comté ont établi une carte du territoire situé entre Dole et Arbois permettant d’identifier les cinquante points de vente, directe ou en magasin, où il est possible d’acheter des produits bio et locaux tout près de chez soi. Ils nous ont adressé ce communiqué :

On voudrait bien manger bio et local, mais s’il faut rouler une heure pour acheter une botte de carottes, la démarche perd tout son sens… Privilégier le circuit court, ce n’est pas si compliqué, encore faut-il savoir à quelle porte frapper. En effet, ces petites structures sont également souvent discrètes, et il n’est pas aisé de les localiser, en fonction des produits que l’on recherche. Bonne nouvelle : à l’initiative de Marie-Françoise Garitan, membre du collège solidaire de l’AMAP de la Source à Dampierre, et d’Annick Wambst, membre de l’association du pays dolois le Serpolet, un nouvel outil vient de voir le jour à Jura Nord, et vous guidera pour trouver l’association, l’épicerie ou le producteur le plus près de chez vous. Une initiative locale à l’échelle d’un périmètre intercommunal originale en Franche-Comté. Elle s’inscrit dans la continuité de l’engagement de Marie-Françoise Garitan.

Démocratiser la production biologique et locale

Il y a 28 ans, lorsque son mari s’installe en bio en pionnier, tous deux étaient un peu considérés comme des marginaux. « Aujourd’hui, le mouvement a pris. Il faut dire qu’il y a un terreau dans le Jura, les initiatives et les démarches sont légion », explique Marie-Françoise Garitan. A l’heure des scandales alimentaires et sanitaires à répétition illustrant les dysfonctionnements du secteur industriel alimentaire français, elle alerte sur le fait que la transition doit s’opérer. « Les agriculteurs bio se développent et les débouchés sont là. Avec cette carte, nous avons souhaité montrer que ces démarches se développent aussi localement, tout près du consommateur. Nous enregistrons une quinzaine de demandes de renseignements par an de personnes s’installant sur le territoire. La demande existe, il faut mieux informer le public, pour que cela devienne plus concret, plus accessible, et non plus seulement une niche réservée à certains ».

L’idée a germé lors de la venue à Fraisans en novembre dernier de Jean-Claude Mensch, maire d’Ungersheim - commune érigée comme exemple de la transition écologique en France - à l’occasion de la projection du film documentaire « Qu’est-ce qu’on attend » de Marie-Monique Robin aux Forges de Fraisans. Avec Christelle Bobillier, membre du collège solidaire de l’AMAP des Halles à Orchamps et chargée de promotion et de restauration collective au sein d’Interbio Franche-Comté, le projet est lancé. Elles s’appuient alors sur l’annuaire « J’achète Bio en Franche-Comté » édité tous les deux ans par Interbio, l’association de développement des filières biologiques de Franche-Comté. La carte - non exhaustive - recense les AMAP, producteurs, boutiques, épiceries et magasins bio sur le territoire de Jura Nord et ses alentours, en Haute-Saône et dans le Doubs. « Nous avons souhaité élargir le périmètre afin d’intégrer également les producteurs bio avec qui nous travaillons déjà et qui fournissent les AMAP. Elle n’a pas vocation à être exhaustive, mais nous pourrons l’enrichir en fonction des nouvelles propositions bio et locales ! », explique Christelle Bobillier. Dix cartes papier ont été commandées à Interbio, qui seront affichées chez les producteurs et les lieux de distribution. La carte numérique est quant à elle consultable ici.

Les producteurs ou points de vente bio et locaux non référencés peuvent contacter Interbio afin de figurer sur cette carte.