Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Municipales Besançon : fin de partie

Mardi 2 juin 2020 / Jean-Philippe Allenbach

L'alliance au 2ème tour de la municipale entre Ludovic Fagaut et Eric Alauzet en faveur de laquelle Jean-Philippe Allenbach, candidat du Mouvement Franche-Comté au 1ertour,  avait activement œuvré ces derniers jours n’a  finalement pas eu lieu. En réalité, en dépit de leurs dires contraires, il est clair qu'aucun des deux candidats n'en voulait !

Eric Alauzet n’a, à l'évidence, aucune chance de l’emporter et donc de voir la moindre de ses propositions se réaliser. Voter pour lui  au 2ème tour revient donc à tout simplement gaspiller sa voix. 

En revanche, pour Ludovic Fagaut, la victoire semble possible, mais alors à seulement quelques pourcents près. Et, à condition que votent pour lui  tous ceux qui ont pour priorité première d'empêcher que ne soit à nouveau au pouvoir, pendant 6 ans, une coalition  « écolo-socialo-communiste » du même type que celle qui  dirige la ville depuis plus de 30 ans. Laquelle a mené Besançon à la situation désatreuse dans laquelle elle se trouve aujourd'hui (baisse de la population, crise du commerce et de l'industrie, bétonnage tous azimuts, insécurité croissante et perte de son statut de capitale régionale).

Quant au  Mouvement Franche-Comté, il  est prêt, si Ludovic Fagaut le lui demande, de discuter d’une alliance au 2ème tour entre Les Républicains et Les Régionalistes, laquelle inclurait, bien évidemment,  la reprise par Ludovic Fagaut d’un certain nombre des  propositions faites par le Mouvement Franche-Comté à l'occasion du  1er tour. 

Jean-Philippe Allenbach

Président du Mouvement Franche-Comté

Candidat régionaliste au 1er tour

Recommander cet article
0

Commentaires

  Vous ne lâchez pas l'affaire , c'est votre droit , que proposez-vous de plus  que le L R, je n'ai constaté, dans votre billet,  que des  critiques , sur des personnes au service des électeurs, les coupables à vos yeux d'un déclin imaginaire,le commerce décline parce que les consommateurs  sont appauvris , l'industrie est victime de la politique économique de Macron ,Hollande ,Sarko, d'un contexte ,européen ,mondial , la ville de Besançon  mérite mieux que vos projets ,  elle est connue pour ses performances  technologiques, micro technologiques , horlogères , etc,c'est mépriser  ce savoir faire  que de l'oublier  dans votre  billet, ses universités et ses étudiants ,la santé ,la culture ... méritent ....mieux que vous, quant à l'insécurité , je me suis déjà exprimée , la coalition ne se réduit pas  à une caricature , ce sont les citoyens qui décideront.

Soumis par aires isabelle le 3 juin 2020 - 14:38.