Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Michèle Tatu

Contributions au journal

Vendredi 18 juillet 2014 / Michèle Tatu

Michèle Tatu continue sa quête d'images et de souvenirs. Son retour en train du festival international du film lui a donné le temps de penser à ce que l'imaginaire trie... Florilège d'impressions sur la nature humaine et les paysages, le réel et la fiction.

Sur la trace de Vivian Maier, la baby-sitter photographe…

impressions
Mardi 15 juillet 2014 / Michèle Tatu

A la façon d’une enquête policière, A la recherche de Vivian Maier, de John Maloof et Charlie Siskel, nous fait découvrir une grande photographe inconnue dont l’œuvre singulière rejoint, et dépasse peut-être, les figures féminines de l’histoire de cet art, Germaine Krull, Berenice Abbott, Lisette Model, Diane Arbus…

En attendant Godard

chronique
Mercredi 4 juin 2014 / Michèle Tatu

A l’affiche, trois films de la sélection officielle du Festival de Cannes évoquent l’Amérique des westerns (« The Homesman » de Tommy Lee Jones), la décadence des stars hollywoodienne (« Maps to the stars » de David Cronenberg) et la préoccupation sociale des frères Dardenne dans le très beau « Deux jours, une nuit »…

Editions de la Boucle, salon du livre de Genève

Les éditions de la Boucle au salon de Genève

reportage
Lundi 6 mai 2013 / Michèle Tatu

Dans l’immense hall de Palexpo qui abritait du 1er au 5 mai le Salon du Livre de Genève, le stand du Centre régional du livre de Franche-Comté accueillait les éditeurs francs-comtois et leurs auteurs. Rencontre avec Jean-Marie Ravey, fondateur des éditions de la Boucle

« Hannah Arendt » ou comment filmer la pensée ?

impressions
Mercredi 1 mai 2013 / Michèle Tatu

Le film de Margarethe Von Trotta se concentre sur les quatre années de la vie de la philosophe Hannah Arendt (1961-64), correspondant à la période où elle a suivi le procès criminel d’Adolf Eichmann pour le New Yorker. C’est à ce moment là qu’elle a développé sa théorie de la «banalité du mal».

Thierry et le ris de veau

nouvelle
Vendredi 26 avril 2013 / Michèle Tatu

A l'occasion du 16e festival des littératures noires et sociales Pas Sérial s'abstenir, ce week-end à Besançon, Michèle Tatu s'est bien amusée. Elle a troqué la chronique cinéma pour l'écriture d'une nouvelle.
On ne naît pas tous sous une bonne étoile. La mienne scintille peu. Une vie ordinaire. Sans plus. Si seulement… Encore un matin. Le mistral tape comme un sourd contre les volets. La mer scintille comme un couteau. Marseille s’éveille dans un grondement de voitures.

La belle endormie de Marco Bellochio : Eluana ou l'Italie ?

impressions
Lundi 22 avril 2013 / Michèle Tatu

Avec un titre qui ressemble à un conte de fée, le film fait référence à l’affaire Eluana Englaro qui secoua l’Italie pendant l’hiver 2008-2009 : âgée de presque 40 ans, une jeune femme était maintenue dans un état végétatif depuis 17 ans et son père avait obtenu de la justice l’autorisation d’interrompre l’alimentation artificielle qui la maintenait en vie

Nicolas Philibert

Leçons de sons

impressions
Mardi 16 avril 2013 / Michèle Tatu

Peut-on écouter avec les yeux et voir avec les oreilles ? « La Maison de la radio », le dernier film de Nicolas Philibert, et une séance en audio-description répondent à cette question… Nicolas Philibert scrute le monde et, comme certains documentaristes, cherche à capter l’invisible.

Noël et les pixels

éditorial
Lundi 15 avril 2013 / Michèle Tatu

Joël Colado a annoncé du soleil sur toute la France de l’Est à l’Ouest et du Nord au Sud. Assis à une terrasse, une discussion entre amis : et ton ordi, il a combien d’octets ? Et ton appareil photo numérique combien de pixels ? Et sur Facebook, tu as combien d’amis ? C’est ce qu’on appelle les nouveaux fondamentaux.
Après deux heures de discussions sur le e-commerce, la googlelisation de notre savoir, je file à la Cité des Arts pour savoir si ailleurs, il existe encore de quoi faire mijoter mon imaginaire.

Accès libre

Pierre Carles : le décryptage du pouvoir

reportage
Lundi 8 avril 2013 / Michèle Tatu

Le réalisateur du film « DSK, Hollande etc. » était récemment à Besançon pour débattre de l’art et la manière de fabriquer un candidat. Son regard est une critique du mélange politique et spectacle.

Henri et le risotto

billet
Mardi 2 avril 2013 / Michèle Tatu

Je ne sais pas pourquoi chaque fois que je me connecte sur mon ordi, tout se met à clignoter : on me propose des produits pour maigrir (comme par hasard !) des gélules de chou pour éviter les gonflements, des sprays pour éviter les ronflements, toute la panoplie de la femme moderne (pléonasme).

Des abeilles et des hommes

impressions
Jeudi 28 mars 2013 / Michèle Tatu

« Si l’abeille disparaissait du globe avait prédit Einstein, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre… » L’abeille à miel est essentielle à la reproduction des espèces végétales et partant de là au maintien de l’homme sur terre (un tiers de ce que nous mangeons vient des abeilles). Or depuis une quinzaine d’année la raréfaction de l’insecte (estimée entre 50 et 90 %) est un constat alarmiste.

Isabelle et e-love

billet
Lundi 25 mars 2013 / Michèle Tatu

Drôle de semaine. Alors que nous débattions sur comment vivre sans énergie nucléaire, 25 000 personnes  ont subitement été privées d’Internet.

Deux ans après Fukushima, quelle vie pour ceux qui vivent à côté de la centrale…

impressions
Jeudi 21 mars 2013 / Michèle Tatu

Un homme sur un cheval. Il porte une cuirasse, symbole de la célèbre fête des samouraïs qui rassemblait chaque année depuis mille ans toute la ville de Minamisoma. La caméra s’approche et fixe quelques secondes son regard inquiet. Autour de lui, une ville fantôme. Une atmosphère pesante. Le vide. Ce qu’on appelle le bord de la zone interdite. Ainsi commence Welcome to Fukushima...

Le film « Welcome to Fukushima » à Besançon

brève
Lundi 18 mars 2013 / Michèle Tatu

Le groupe antinucléaire de Besançon organise la projection du documentaire Welcome to Fukushima

Pages