Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

La Chronique de Filou - "gilet jaune" ou "drapeau rouge" ? Moi j'ai choisi !

Dimanche 18 novembre 2018 / Philippe HENRY

Beaucoup de raisons pour ne pas m'associer à ces manifestations, mais une est déterminante : qui peut m'interdire de défiler sans mes couleurs ?

En effet, je lis sur Facebook, l'appel pour manifester sans drapeau syndical, sans badge, car il ne doit pas y avoir de récupération politique.

La Bonne Blague, qui peut décider de m'empêcher de porter un badge syndical (CGT pour ce qui me concerne) ?

Qui prend cette décision au sein d'une mobilisation citoyenne? D'ailleurs, qui décide? Qui se réunit?

On interdit badges et drapeaux et le lendemain on interdira les syndicats et la grève !!

Bien évidemment, un mouvement anti-taxe, sans réelle proposition, n'avait pas mon soutien. Mais, issu du monde ouvrier pauvre, je comprends la colère de ceux qui ne peuvent pas boucler les fins de mois.

Ceci dit, depuis le temps de mon enfance, où une famille ouvrière avec 5 enfants pouvait vivre dignement, combien de mauvais choix de la part du monde ouvrier, du monde paysan, des employés, des fonctionnaires, qui se sont laissés plumer sans réaction. Et ces manifestants "gilets jaunes" qui avouent souvent manifester pour la première fois, me semblent une génération spontanée de contestataires née d'une belle manipulation de l'extrême droite et des mouvements populistes.

Si vous voulez ré-écrire la fiscalité en France, il faut bien sûr supprimer les taxes indirectes, y compris les taxes carburants, mais il faut accepter l'augmentation de l'impôt direct, des frais de succession ...

J'ajouterai que pour beaucoup à gauche, créer un mouvement sur une taxe carburant alors que débute la crise climatique qui est essentiellement due à la combustion des énergies fossiles, c'est une aberration.

Enfin, je fais partie de ceux qui ne manifestent pas avec l'extrême droite ... si vous souhaitez Marine présidente, et bien vous voterez pour elle, et on verra ...

Chers amis à petits revenus, ouvriers, employés, fonctionnaires, revenez à la politique, syndiquez-vous, et participez avec nous aux manifestations : loi travail, soutien aux retraités, pouvoir d'achat ... Ce ne sont pas les sujets qui manquent !