Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

La Chronique de Filou - Soutien aux grévistes de l'Ehpad de Foucherans (39).

Vendredi 9 juin 2017 / Philippe HENRY

Mes amis, mes camarades,cette chronique veut témoigner mon soutien, notre soutien, aux grévistes de l'Ehpad de Foucherans.

 Déjà plus de 2 mois de grève pour les salariées de l'Ehpad du groupe "Les Opalines" (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Foucherans  (Jura).

 Au bout de 2 mois, seules quelques propositions ont été faites par la direction en matière d’effectifs et de conditions de travail, les avancées à ce jour ne peuvent suffire à mettre un terme au conflit. 

Il a été obtenu :

- la direction s’est engagée  à embaucher deux salariés supplémentaires en CDI,

- les salariés pourront participer à l’évaluation de la dépendance des résidents,

- la direction s’engage à ne prendre aucune mesure de sanction contre les grévistes. 

 C'est 60 jours de grève pour le seul respect de la loi !!!

 Ces propositions sont insuffisantes pour que la grève cesse et que le travail puisse enfin reprendre. Aucune des revendications salariales, pourtant justifiées, n’a été entendue. 

Aujourd’hui, plutôt que de négocier, la direction préfère transférer 14 résidents vers d’autres Ehpad et perdre ainsi des revenus conséquents. C’est la preuve, s’il en fallait une, du peu de cas que ce groupe (Les Opalines) fait des salariés, mais aussi des résidents dont il a la charge.

Les grévistes sont d’ores et déjà assurées du soutien de nombreux camarades de la santé et notamment des Centres Hospitaliers CH J.Minjoz à Besançon, CH du Bocage à Dijon, CH Pasteur à Dole, CH St Yllie à Dole, CH de la Chartreuse à Dijon et CH de Lyon, ainsi que des retraités CGT de Besançon et Montbéliard.

L'UD-CGT du Doubs a décidé de relancer et solliciter tous les syndicats du département afin de contribuer à ce soutien dans ce conflit qui restera historique ! Car, plus de 2 mois de grève , c’est aussi 2 mois sans salaires, les grévistes ont plus que jamais besoin de solidarité !

 La solidarité morale et financière continue et continuera pour permettre aux grévistes de maintenir la lutte !

 Syndicats, Partis, Associations, Collectifs, et aussi individuellement, soutenez les grévistes de Foucherans car elles luttent pour nos conditions de fin de vie.

 Allez les gens, votez !

 

(vous pouvez adresser vos dons à l'UD-CGT 25, 115 rue du Battant, 25000 Besançon)