Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Réaction de Marie-Guite Dufay à l’annonce du plan automobile par le Président de la République

Mardi 26 mai 2020 / Region Bourgogne-Franche-Comté


Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté se félicite d’un « plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle pour la filière automobile ».

L’ensemble des mesures annoncées sont de nature à renforcer la compétitivité du site de Sochaux.

A l’heure où la Région a investi plus de 7,1 millions dans le projet « Sochaux 2022 » au titre de l’accompagnement à l’innovation, dans le but d’amener le site jusqu’à un haut niveau de performances pour aborder les enjeux d’avenir, Marie-Guite Dufay se réjouit par ailleurs de l’annonce, faite ce matin par PSA, de produire à Sochaux la nouvelle génération du SUV 3008 déclinable en thermique, hybride et full électrique. C’est une excellente nouvelle pour la pérennité du site.

Cette modernisation du site, rendue possible grâce au soutien des collectivités, permettra de libérer 55 hectares d’ici 2022. C’est autant de foncier disponible pour accueillir de nouvelles activités dans l’esprit du pacte de relocalisation souhaité par le Président de la République.

Aux côtés de l’Etat, la Région sera très attentive, dans le cadre notamment du Programme d’Investissement d’Avenir et du dispositif Industrie du futur, à accompagner les sous-traitants afin qu’ils puissent rebondir dans ces mutations technologiques qui s’imposent et se doter des compétences adéquates.

Ces annonces ne doivent pas pour autant masquer les difficultés sociales que le secteur automobile risque de traverser.

La prolongation du chômage partiel est susceptible de limiter les défaillances et les licenciements, mais il est de la responsabilité de tous de travailler dès aujourd’hui à la sécurisation maximale des emplois et des compétences.
Ces sujets seront évoqués en fin de semaine lors d’un entretien avec Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances et l’ensemble des Régions.

Recommander cet article
0

Commentaires

  Crise économique, financière et "budgétaire", j'espère que  le ministre de l'économie n'offrira rien de plus  à Peugeot au vu des centaines de millions d'euros  investis par cette firme , maintenant que les actionnaires douillent et que les salaires soient augmentés! ,juste retour et nationalisations!  brevets ,productions  ,recherche (pour  la planète), ex batteries exclusivement  produites en Asie et  pas  très écologiques...

Soumis par aires isabelle le 28 mai 2020 - 22:52.