Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Occupation des Vaîtes : préalable à la discussion avec le collectif « Vigie des Vaîtes »

Vendredi 17 juillet 2020 / Ville de Besançon

Dans un courriel en date du 6 juillet, l’association « Jardin des Vaîtes » évoquait que la « Vigie des Vaîtes – Jardin des Luttes » était une action conjointe d’ANV-COP21 et d’Extinction Rébellion (XR), rappelant que « dans tous les cas, notre association n’est pas responsable de cette occupation ; nous ne pouvons donc pas en parler en leur nom. »

La ville de Besançon rappelle que l’occupation de ce terrain, propriété de Territoire 25, est illégale. Au-delà, la « vigie » construite ne respecte aucune norme de sécurité et constitue un vrai danger. Une chute entraînant une blessure depuis cette vigie engagerait la responsabilité de Territoire 25.

C’est pourquoi, le cabinet de la Maire a cherché à établir un contact avec ANV-COP21 et XR (Extinction Rébellion). Si l’ANV-COP21 a accepté de désigner un représentant, XR s’y ait refusé jusqu’à présent.

La ville de Besançon demande la déconstruction de cette tour dangereuse afin d’éviter d’exposer inutilement à un danger toutes celles et ceux, notamment les enfants, qui peuvent venir sur cette zone et les militants du collectif.

Ce préalable posé, la discussion pourra s’engager.

Anne Vignot s’est engagée lors de la campagne à confier le projet d’écoquartier des Vaîtes à un conseil scientifique sur le climat afin d’en mesurer l’impact, et à consulter un conseil citoyen sur ce sujet ; une démarche qui répond d’ailleurs aux attentes du Conseil d’Etat. La maire réitère ici sa promesse et sa volonté d’associer les acteurs du territoire.

Recommander cet article
0