Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Soutien à la collecte de la banque alimentaire

Vendredi 27 novembre 2020 / Ville de Besançon

A l’occasion de la collecte nationale de la Banque alimentaire, nous souhaitons mettre en valeur et remercier tous les acteurs y compris les bénévoles de la distribution alimentaire. La crise sanitaire actuelle a engendré une crise économique et sociale, en France, la demande d’aide alimentaire a augmenté de 20 à 25 % par rapport à 2019, la quantité de stock est par conséquent beaucoup moins important qu’à la même époque l’an dernier. Cette collecte est donc particulièrement cruciale cette année.
 

A Besançon, c’est le centre communal d’action sociale (CCAS) qui coordonne le dispositif d’accès à l’aide alimentaire de proximité.

Au quotidien, les bénévoles de la Banque Alimentaire collectent des denrées alimentaires invendues. Ces denrées sont triées et livrées aux structures associatives d’aide alimentaire présentes dans les quartiers : Croix Rouge, Epigrette, Diaconat, Potages et papotages, Croqu’soleil, Montrapon Distribution Alimentaire, Frédéric Ozanam / Saint Claude, Restaurants du cœur, Secours populaire.

Ces structures organisent chaque semaine la distribution au public orienté par les services sociaux. Pour bénéficier d’une aide alimentaire, il faut contacter le service social le plus proche. (Antennes sociales de Quartier, Centres Médicaux Sociaux du département du Doubs).

Une hausse des bénéficiaires de l’aide alimentaire

A Besançon depuis le mois de septembre 2020, la fréquentation des points de distribution montre une hausse des besoins, notamment en fin de mois. Depuis octobre, les bénéficiaires sont plus nombreux : on est passé de 1 500 ménages servis par semaine avec des pics à 1 700 ménages par semaine. La barre des 1 800 ménages servis a été franchie le 20 novembre dernier.

Au cours de la semaine du 16 au 20 novembre, 1 820 ménages représentant 4 928 personnes ont bénéficié d’une aide alimentaire.

On constate un nouveau phénomène : les étudiants dans une situation de grande précarité sont en augmentation, notamment les étudiants étrangers.

En soutien aux interventions de la Croix Rouge, les services de la Ville, du CCAS, de l’Etat, ont pris attache avec le CROUS pour évaluer les besoins et mettre en place des solutions nécessaires (tickets services…).

Les principaux opérateurs de l’aide alimentaire, Banque Alimentaire, Restaurants du cœur, Croix Rouge, ainsi que les services de l’Etat se sont réunis à l’initiative de la Vice-Présidente du CCAS le 20 novembre dernier pour faire le point sur la situation actuelle et envisager les perspectives pour les 3 mois à venir.

Des acteurs bisontins de l’aide alimentaire

Les Restaurants du cœur

Ils fonctionnement par campagnes (été/hiver) et se répartissent la population de Besançon sur deux sites Ouest/Est. Ils définissent eux-mêmes leurs critères d’accès et sont totalement indépendants dans leur organisation. Ils développent un accueil « bébés » très prisé par les services du Département. Les Restaurants du cœur sont également précieux dans le réseau pour l’accueil et le service de personnes en situation « d’inconfort administratif ». Ils servent aujourd’hui près de 30% des ménages servis. Les Restaurants du cœur sont approvisionnés par leur propre réseau national complété par des ramasses de la Banque Alimentaire (jusqu’à 20 %).

Le Secours Populaire

Ils représentent 10% des ménages servis. Ils accueillent le public sur leurs propres critères et disposent de leur propre réseau d’approvisionnement.

La Banque alimentaire

Le réseau de la Banque Alimentaire, constitué de 7 associations de proximité présentes dans 8 quartiers bisontins, est le plus important. Il représente plus de 60% des ménages servis. Tous les

ménages servis bénéficient d’un diagnostic social avant d’être orientés auprès d’une distribution alimentaire. Pour la plupart, l’accès à l’aide alimentaire, est une solution provisoire et immédiate dans l’attente de l’accès aux droits (RSA, AAH, mutuelle,…).

Les droits (accès et durée) des publics accueillis dans les associations du réseau de la Banque Alimentaire ont été validés par l’une des huit commissions pilotées par le CCAS et les responsables des structures de proximité. En 2019, ces commissions ont examiné 3 979 demandes portant sur 2 597 foyers différents représentant 6 973 personnes. La collecte de la Banque Alimentaire est directement destinée à ce public.

Approvisionnement de la Banque Alimentaire

La Banque Alimentaire bénéficie de 3 modes d’approvisionnement : les ramasses réalisées auprès des commerçants locaux, les denrées de 1ères nécessités fournies par le Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD) et les campagnes de collectes auprès des particuliers (ces dernières représentent 15 à 20% des stocks).

Les ramasses représentent à ce jour la principale source d’approvisionnement de la Banque Alimentaire. Mais le principe de lutte contre le gaspillage qui a donné naissance aux Banques Alimentaires a aujourd’hui atteint ses limites. Les ramasses ne suffisent plus à répondre aux besoins alimentaires dans la mesure où les supermarchés réduisent drastiquement leurs invendus (gestion des flux, promotions de dernière minute...). Si la Banque Alimentaire parvient à maintenir son volume d’approvisionnement, c’est uniquement en élargissant ses tournées et en augmentant le réseau de commerçants contributeurs.

Au mois d’octobre, la Banque Alimentaire a reçu deux subventions des services de l’Etat :

-   116 000 € de la Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS) ;

-   140 000 € de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations du Doubs (DDCSCPP).

Ces subventions vont permettre à la Banque Alimentaire de renouveler une partie de ses stocks qui ont été utilisés pour répondre aux besoins du 1er confinement. Ces subventions vont également permettre de compléter les apports des ramasses notamment en produits frais et protéinés. La Banque Alimentaire approvisionne, pour la totalité, le réseau d’associations de proximité présentes en proximité dans les quartiers bisontins (1 130 ménages servis représentant 2 932 personnes au cours de la semaine du 16 au 20 novembre), ainsi qu’une partie des denrées servies par les Restaurants du cœur.

Des structures organisées pour répondre aux besoins

La répartition de l’accueil du public entre les différentes structures
-   Le réseau de proximité approvisionné par la Banque Alimentaire, huit sites différents à Besançon représentant 11 distributions par semaine,

-   Le réseau des Restaurants du cœur, deux sites Belin et Chalezeule représentant 3 distributions par semaine et 6 à partir du mois de décembre 2020,

-   Le réseau du Secours Populaire, 3 distributions par semaine sur un site avec possibilité de livraison à domicile.

Les capacités d’accueil des structures

La Banque Alimentaire et les structures de proximité se déclarent en capacité de faire face à de nouvelles demandes en adaptant leur fonctionnement actuel notamment par l’augmentation sur l’amplitude d’accueil en journée, ce qui représente une augmentation de 20% de leur capacité. Toutefois, la Banque Alimentaire et la Croix Rouge soulignent la vulnérabilité de leurs organisations qui reposent entièrement sur des bénévoles, ainsi que la difficulté à recruter des bénévoles en responsabilité.

Les Restaurants du cœur précisent qu’ils serviront autant que de besoin. La campagne d’hiver démarre et d’ores et déjà les Restos du Coeur doublent leurs journées de distribution : de 2 à 4 jours par semaine pour Belin et de 1 à 2 jours par semaine pour Chalezeule.

https://www.grandbesancon.fr/infos-pratiques/solidarite-sante/se-nourrir/laide-alimentaire-pour-un- acces-a-une-distribution-alimentaire-de-proximite/

L’action de l’Etat

Depuis le début de la crise, l'Etat a veillé, en mobilisant les associations, Banque Alimentaire, Croix- Rouge, les Restos du Coeur, le secours catholique, le secours populaire, les CCAS, l'UDCCAS, le conseil départemental, à ce que les points de distribution fonctionnent et puissent accueillir les bénéficiaires de l'aide alimentaire et qu'une réponse soit apportée en tout point du territoire. La coordination s'est également accompagnée de moyens financiers déployés par l'Etat sur le département; les financements apportés ont été significatifs; ils approchent 650K€ en y incluant les 56 000 titres de services, distribués aux associations au bénéfice des publics vulnérables.

Dans cette mobilisation, la place des bénévoles et des professionnels est déterminante, le travail en réseau essentiel et la qualité des partenariats dans le Doubs ne peut qu'être saluée.

https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/lutte-contre-l-exclusion/lutte-contre-la-precarite- alimentaire/

Conclusion

Aujourd’hui et pour les 3 mois à venir, les associations bisontines peuvent prendre en charge une augmentation de plus de 20% de ménages bénéficiaires de l’aide alimentaire. Toutefois, l’approvisionnement constitue le maillon faible du dispositif. L’arrivée d’un nouvel acteur, l’Etat, qui va financer des approvisionnements, est une bonne nouvelle. La Banque Alimentaire va pouvoir pour la 1ère fois acheter des denrées de 1ères nécessités mais les subventions apportées ne suffiront pas à couvrir l’ensemble des besoins.

La subvention exceptionnelle du CCAS de la Ville de Besançon (50 000 €) aux associations (chacune des associations va recevoir 1€ par ménage accueilli entre le 17 mars et le 30 octobre) permet également de diversifier et compléter l’achalandage des structures. Pour autant, la collecte de ce weekend est indispensable pour assurer la réponse aux besoins actuels ceux à venir que nous ne pouvons pas encore évaluer.

 Communiqué de presse de la Banque alimentaire
 

 Collecte Nationale de la Banque Alimentaire 2020 du 27 au 29 novembre : Reconstituer les stocks vides et anticiper l’augmentation de la demande

Dans le stict respect des consignes sanitaires, les gilets orange de la Banque Alimentaire accueilleront le grand public à l’entrée de 120 magasins du Doubs et collecteront des produits alimentaires de première nécessité.

Cette collecte permet au grand public de s’associer à l’action de la Banque Alimentaire. Les produits donnés seront redistribués aux personnes aidées. Ils iennent en complément des ramasses et aides régulièress et contribuent à l’équilibre alimentaire des bénéficiaires.

Cette collecte est primordiale : la collecte de l’an passée pour 2020 a été consommée au 1ER octobre, et il faut d’ores et déjà anticiper pour 2021 un surcroit de consommation d’au moins 20% ;

Une collecte sans contact

Les bénévoles en gilets orange seront présents dans plus de 150 magasins des trois départements. Afin de respecter les gestes barrières, ils opéreront « sans contact », en informant par voie d’affiche, et demanderont de déposer les produits dans des espaces dédiés.

Un acte concret : le don alimentaire !

La Banque Alimentaire a besoin de produits à longue date de conservatione :

·        conserves : de légumes, de poissons, de fruits,

·        produits du petit déjeuner : thé,

·        produits de base pour la cuisine : huile,…

Les stocks de l’an passé sont épuisés depuis octobre, il s’agit de les reconstituer et d’assurer l’année 2021 ;

 La collecte : une chaine de solidarité

La Banque alimentaire mobilise une chaine solidarité exceptionnelle : plus de 350 bénévoles, des entreprises, collectivités, associations partenaires, associations, clubs services, médias qui l’aident à organiser cette collecte. Elle remercie tous ces acteurs qui contibuent au succès de l’opération.

Dans le Doubs, l’an passé, les bénévoles de la collecte avaient récolté 175 tonnes de produits alimentaires, représentant pres de 350 000 repas.

 Vous pouvez donner autrement : les paniers solidaires

 Vous ne faites pas de courses, vous êtes éloigné d’un point de collecte, vous pouvez utiliser le drive des Banques Alimentaires « monpaniersolidaire.org » et choisir d’aider votre Banque Alimentaire locale en choisissant un type de panier alimentaire ; étudiant, petit déjeuner, famille petite ou grande.

La Banque Alimentaire dans le Doubs

 La Banque Alimentaire lutte contre le gaspillage alimentaire et vient en aide aux plus démunis, en collectant, triant et redistribuant les produits alimentaires.

Dans le Doubs

L’approvisionnement de 2157 tonnes en 2019 a été constitué de 1600 tonnes de produits alimentaires sauvés du gaspillage, de 400 tonnes de dons de l’Union Européenne et de l’Etat et de 157 tonnes de la collecte grand public.

L’antenne a redistribué 2080 tonnes à 68 associations en charge d’aider près de 8 500 familles représentant 18 500 bénéficiaires.

 En Franche Comté :

La Banque Alimentaire de Franche Comté couvre les départements du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort, représentant une population de 920 000 habitants. Elle dispose d’entrepôts à Besançon, Montbéliard, Vesoul et Pontarlier.

Au quotidien, la Banque Alimentaire

-                  collecte les produits alimentaires auprès des fournisseurs : grandes et moyennes surfaces, industriels, opérateurs de l’agroalimentaire, auprès du grand public, et en reçoit de l’Union européenne et de l’Etat,

-                    trie et conditionne ces produits dans ses entrepôts,

-                    et les redistribue aux épiceries sociales et CCAS en charge de l’aide alimentaire.

 Les moyens

300 bénévoles, représentant 55 emplois permanents et 4 salariés travaillent pour l’ensemble de la Banque Alimentaire, quotidiennement à flux tendus, et dans l’application rigoureuse des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire.

 Le budget

Le budget de fonctionnement de la Banque Alimentaire de Franche-Comté en 2019 est de 653 000 €, alimenté par les aides de l’Etat, des Conseils départementaux, des communes, la participation des bénéficiaires et associations, le partenariat privé, le mécénat. Il est totalement destiné à des dépenses de logistiques : entrepôts, véhicules…

La Banque Alimentaire de Franche-Comté est une association loi 1901, reconnue d’intérêt général. Elle est membre de la Fédération Française des Banques Alimentaires.

Recommander cet article
0