Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

101.230 incrits à Pôle emploi en octobre en Franche-Comté

chiffres

Jeudi 24 novembre 2016 / La rédaction

Cela représente une baisse de 0,6% en un an toutes catégories confondues. La baisse est 4,2% en un an pour la seule catégorie A des chômeurs n'ayant eu aucune activité, soit 2470 inscrits de moins. Au niveau national, la baisse en un an de la catégorie A (102.000 inscrits en moins, soit 2,8%) est nuancée par la hausse de 84.400 inscrits (6,4%) pour toutes les catégories de demandeurs d'emplois.

Mots-clés: Statistiques emploi
Les statistiques, ici la seule catégorie A pour la grande région Bourgogne-Franche-Comté, permettent de distinguer les populations selon l'âge et le sexe. (Source Direccte, Pôle-emploi)
Les statistiques, ici la seule catégorie A pour la grande région Bourgogne-Franche-Comté, permettent de distinguer les populations selon l'âge et le sexe. (Source Direccte, Pôle-emploi)

En France

Les statistiques officielles publiées ce jeudi 24 novembre font état de 6.214.900 inscrits à Pôle emploi fin octobre, toutes catégories confondues, dans le pays. C'est 84.400 de plus qu'il y a un an (+6,4%), 23.900 de moins qu'un mois plus tôt (—0,4%).

Si l'on considère les seuls demandeurs d'emplois n'ayant eu aucune activité (catégorie A), les 3.478.800 inscrits fin octobre 2016 sont 102.000 de moins en un an (—2,8%), 11.700 de moins en un mois (—0,3%).

Activité réduite : 121.900 de plus en un an

Les demandeurs d'emplois ayant eu une activité réduite (catégories B et C) sont passés en un an de 1.859.800 à 1.981.700, soit 121.900 personnes de plus (+6,5%). On note cependant une baisse de 8.000 inscrits en un mois (—0,4%).

Chômeurs en formation, contrat aidé, CSP ou créateurs d'entreprise : +9,2%

Les inscrits à Pole emploi non tenus de chercher un emploi en raison d'une formation ou d'un CSP1 (catégorie D), d'un contrat aidé ou en cours de création d'entreprise (catégorie E) ont nettement augmenté en un an, passant de 690.600 à 754.100 (+9,2%), mais légèrement baissé en un mois (—0,6%).

En Franche-Comté

En Franche-Comté, on enregistrait fin octobre 101.230 inscrits toutes catégories, soit une baisse de 630 personnes (—0,6%) en un an. Le nombre d'inscrits ayant remonté entre temps, on note une baisse en un mois de 1390 personnes (—1,3%). Sur un mois, les quatre départements comtois enregistrent tous une légère baisse, mais sur un an, le Doubs et la Haute-Saône connaissaient une légère hausse contrairement au Jura et au Territoire-de-Belfort qui constatent une petite baisse.

Sans aucune activité : baisse de 4,2% en un an

Les demandeurs d'emplois n'ayant pas eu d'activité (catégorie A) sont passés en un an de 58.620 à 56.150, soit une baisse sensible de 2470 personnes (—4,2%). Sur un mois la baisse est de 700 personnes (—1,2%) et se concentre essentiellement sur le Doubs (350) et le Jura (290).

Activité réduite : nette augmentation en un an dans le Jura

Les demandeurs d'emplois ayant eu une activité réduite (catégories B et C) étaient 33.410 en octobre, soit 340 de moins qu'en septembre (—1%), mais 1440 de plus qu'un an plus tôt (+4,5%). Cette augmentation est plus importante dans le Jura (+670 inscrits, +9,5%) que dans le Territoire-de-Belfort (+220 inscrits, +5,7%), le Doubs (+380 inscrits, +2,6%) et la Haute-Saône (+170, +2,6%).

Chômeurs en formation, contrat aidé, CSP ou créateurs d'entreprise : +20,8% dans le Doubs

Les demandeurs d'emplois non tenus de chercher du travail (catégories D et E) ont augmenté de 1300 inscrits en un an (+11,5%), passant de 11.270 personnes à 12.570, essentiellement dans le Doubs (+1040 personnes, +20,8%).

  • 1. contrat de sécurisation professionnelle, en général après un licenciement économique