Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

2018 : neige en montagne pour le Nouvel an !

en images

Lundi 1 janvier 2018 / Daniel Bordür

Factuel présente à ses abonné.e.s, lectrices, lecteurs et ami.e.s une année 2018 aussi bonne qu'il est possible de l'imaginer... Tout en songeant à cette formule de Sénèque : « Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir »...

 

Il n'y avait pas trop de neige sur les montagnes jurassiennes il y a un an, pas beaucoup non plus il y a deux ans... Au point qu'un touriste revenu cet hiver dans le Haut-Jura pour Noël s'étonnait de s'être retrouvé coincé avec sa voiture qu'il avait omis d'équiper. Ce à quoi un habitant venu l'aider lui répondit que c'était le retour de la normale...

Car on finissait par se demander si le réchauffement climatique n'était en train de nous jouer des tours depuis quelques années en empêchant la neige de tenir. Bien sûr, une partie de l'économie touristique repose sur un enneigement minimum. Mais il ne s'agit pas que de cela. Moins de neige sur les crêtes et dans les combes d'altitude, avec toujours la même quantité de précipitations, c'est tout simplement moins d'eau stockée durant trois à quatre mois, alimentant lentement les réserves où l'on puise la ressource durant l'été...

Moins de neige, c'est un autre regard, une végétation qui change, des manières d'utiliser l'eau à repenser. C'est un peu de plaisir en moins sur des skis ou des raquettes, en luge ou à sa fenêtre à la regarder tomber en songeant aux joies de l'enfance... Moins de neige, c'est se dire qu'il ne suffit plus de l'espérer pour que l'eau ne devienne pas une denrée rare.

A l'aube de cette nouvelle année, cette brève réflexion accompagne les voeux de bonheur et de bonne santé que nous vous adressons pour 2018. Ainsi que ces quelques images de la dernière journée de 2017 dans l'un des plus haut village du massif du Jura.

Le travail de la pluie, du redoux et du vent...

 

L'Embossieux, hameau de La Pesse... Au fond à gauche, le Crêt de Chalam...

 

Dernier soleil couchant sur 2017...