Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Besançon : les élus socialistes publient un quatre pages taquin

recoins

Lundi 15 janvier 2018 / La rédaction

Le groupe SSCR (socialiste et société civile républicaine) du conseil municipal de Besançon vient de publier un quatre pages intitulé Agir pour Besançon. Proposant un trombinoscope de ses seize membres, il revient, sous la plume de son président, l'adjoint aux sports Abdel Ghezali, sur le « contexte politique nouveau et inédit qui a eu des conséquences très profondes jusque dans les collectivités locales où certains repères traditionnels se trouvent brouillés ». Autrement dit sur l'élection d'Emmanuel Macron qui a entraîné le départ de plusieurs élus municipaux du groupe dont le maire !

Cependant, est-il expliqué, le groupe SSCR fait « naturellement partie » de la majorité municipale avec le PCF, EELV et LREM. Cela n'empêche pas l'adjoint au budget Michel Loyat de dénoncer la « méthode brutale » et les « résultats inquiétants » de la baisse des APL. Il souligne que « ce projet [est] au moins aussi brutal que la ponction opérée sur les bailleurs sociaux à partir de 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy» et « en reprend d’ailleurs nombre d’arguments. Nous l’avions dénoncé dans une motion lors du Conseil municipal du 8 décembre 2011 ». Michel Loyat se garde bien de rappeler que cette motion n'avait pas été votée par le maire et les élus LREM.

Un court article de Jean-Sébastien Leuba critique le « coup porté aux associations » qu'a constitué la « réduction des contrats aidés » et cite le chiffre de 200 personnes concernées à Besançon.

Les deux pages suivantes citent une série de réalisations municipales et proposent aux citoyens une rencontre le 24 janvier à 18h30 au siège du PS.

Consulter le document en cliquant ici.