Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

La chasse interdite à Ornans

exclusif

Mercredi 20 novembre 2019 / Guillaume Clerc

Les problèmes relationnels au sein des chasseurs d’Ornans, ainsi que le non-respect des règles de sécurité par certains d’entre eux, ont conduit le préfet du Doubs à interdire la chasse tant que de bonnes conditions ne sont pas réunies. Il y avait déjà eu un précédent en 2017.

Mots-clés: chasseOrnans
Photo : Flickr/Guillaume Boivin

« L’exercice de la chasse sur le territoire dévolu à l’ACCA d’Ornans est suspendu jusqu’à la mise en place d’une organisation permettant l’exercice de la chasse par l’ensemble des sociétaires dans le respect des règles de sécurité », indique un arrêté préfectoral signé le 15 novembre. Cette décision intervient parce que les « conflits internes portent atteinte à la sécurité publique et aux libertés publiques » et que dans ces conditions, « la suspension temporaire de l’exercice de la chasse est un gage de sécurité des chasseurs et des non-chasseurs ».

C’est le président de la fédération départementale des chasseurs qui a demandé cette suspension temporaire. « Il faut qu’ils s’organisent de manière à mieux s’entendre et à mieux fonctionner collectivement », nous dira la fédération. « Le préfet a pris son arrêté en moins d’une semaine, il peut aussi l’abroger en moins d’une semaine si les conditions sont requises ». Tout repose maintenant sur les épaules de l’ACCA d’Ornans, qui n’a pas souhaité s’exprimer et qui devrait bientôt réunir son conseil d’administration pour prendre des mesures. Restera à convaincre.

Les conflits internes ne sont pas nouveaux chez les chasseurs d’Ornans. En 2017, ils avaient déjà été privés de chasse trois mois en raison de menaces, d’invectives et même de coups échangés. Il y a actuellement une soixantaine de chasseurs dans le village, c’est trop pour organiser une seule battue. Il y a donc plusieurs équipes pour couvrir une zone de chasse qui s’étend sur 2800 Ha. Mais ce n’est pas assez pour certains, qui vont chasser sans aucune autorisation sur d’autres territoires, ce qui génère de fortes tensions. Certains ont aussi été dénoncés pour leur mépris du règlement, comme la pratique de la chasse en 4x4 par exemple.