Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Les cigognes passent… signalez vos observations à la LPO

brève

Jeudi 1 septembre 2016 / La rédaction

Des cigognes dans le ciel bisontin en août 2015... (photo d'archives)

La ligue de protection des oiseaux de Franche-Comté nous adresse ce communiqué :

Comme chaque année, la fin de l’été signe le retour au travail pour une bonne partie de la population… humaine ! Les populations de cigognes blanches ont quant à elle déjà entamé, depuis la mi-juillet, leur voyage retour... Les
oiseaux partent vers leurs aires d’hivernage en Espagne et en Afrique du Nord et sub-saharienne. Des milliers d’individus quittent ainsi l’Europe pour rejoindre l’Afrique en contournant la Méditerranée. Elles empruntent, pour la plus grosse
partie des effectifs, le détroit du Bosphore pour rejoindre l’Afrique de l’Est. Certaines iront même jusqu’en Afrique du Sud !

L’autre partie des cigognes emprunte le détroit de Gibraltar pour gagner l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Sur cette dernière voie de migration, la Franche-Comté représente un passage quasi incontournable de la mi-juillet à la fin septembre (pic de passage fin août). Les oiseaux arrivent majoritairement d’Allemagne, se glissent entre les Vosges et le Massif Jurassien pour traverser notre région via plusieurs couloirs. Le couloir le plus important est l’axe Montbéliard-Besançon-Lons-le-Saunier.

La migration relayée par le réseau d’observateurs de la LPO Franche-Comté fait état de plus de cent observations depuis début août (voir les cartes en ligne sur le site de la LPO Franche-Comté, pour la cigogne blanche ici). Des groupes d’oiseaux s’arrêtent régulièrement dans les prairies et les villages comtois. Bien que les voies de migration soient connues, la LPO Franche-Comté a besoin de vous ! Connaitre la localité d’un groupe en halte peut nous permettre de dépêcher sur place un ornithologue qui pourra déchiffrer les bagues portées par certains oiseaux, ce qui nous en apprendra plus sur les stratégies migratoires mises en place par l’espèce. Merci pour la transmission de vos observations, si possible en temps réel.

Pour transmettre vos informations :
• par téléphone au 03.81.50.43.10
• sur la page Facebook
• via l’appli Naturalist, liée au site de saisie en ligne  (inscription gratuite).