Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Disparition de Nathalie Pszola, secrétaire de la FSU du Jura

brève

Vendredi 10 janvier 2020 / Daniel Bordür

L'enthousiaste militante syndicale enseignante est décédée cette nuit d'un accident domestique à 47 ans, quelques heures après être intervenue dans les manifestations doloise et lédonienne contre la réforme des retraites.

Nathalie Pszola en janvier 2013, lors d'une manifestation à Lons-le-Saunier contre les fermetures de classes et la carte scolaire. (Photo d'archives)

Nathalie Pszola, professeure des écoles à Dole et secrétaire de la FSU du Jura, est brutalement décédée dans la nuit du 9 au 10 janvier d'un « accident domestique » a annoncé le syndicat dans un communiqué publié sur Facebook. Agée de 47 ans, mère de deux enfants, elle était originaire de Saint-Claude dans le Haut Jura et avait fait ses études à la faculté des lettres de Besançon. 

Engagée dans la tendance Ecole émancipée de la FSU, elle avait assumé des responsabilités locales et nationales tant dans son syndicat, le Snuipp, que dans la FSU qui regroupe les divers mondes enseignants. Active dans RESF (réseau éducation sans frontière), elle était très impliquée dans l'actuel mouvement social contre la réforme des retraites, prenant régulièrement la parole lors des manifestations. Elle a aussi été l'une des premières syndicalistes à tendre la main au mouvement des gilets jaunes, à Dole, proposant notamment l'expertise et le soutien logistique de son syndicat. Elle expliquait ainsi à Factuel au printemps 2019 comment son syndicat avait initié des formations sur les modes de représentation, les mandats confiés aux représentants, leur caractère ou non impératif, l'animation de réunion…

On l'a encore vue ce jeudi 9 janvier dans les rues de Dole le matin et de Lons-le-Saunier l'après-midi, lançant slogans et chansons au micro pour animer le cortège enseignant, lui donnant son caractère coloré et joyeux.

C'est peu dire que la brutalité de sa disparition a bouleversé ses nombreux camarades et amis. Elle devait participer ce vendredi soir 10 janvier à des réunions débats sur la réforme des retraites, organisées en intersyndicale à Dole et Lons. Ces rendez-vous ont été annulés.

Un hommage doit lui être rendu samedi 11 janvier à 10 h à Dole, avenue de Lahr à l'occasion d'un rassemblement intersyndical.

 

Le 17 décembre dernier, Nathalie Pszola participe à une festive animation marquant la fin de la manifestation contre la réforme des retraites. On la voit juste à droite des percussionnistes…