Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Jean-François Longeot agace la droite

recoins

Mardi 17 mars 2015 / La rédaction

Jean-François Longeot ne soutient pas seulement Vincent Fuster, candidat socialiste sur le canton de Besançon 2, mais aussi Yves-Michel Dahoui, candidat socialiste dans le canton de Besançon 5. Il figure sur la liste des soutiens du premier dans ses documents de campagne, il est en photo aux côtés d'Yves-Michel Dahoui dans son quatre pages de promotion. Maire d'Ornans, ancien leader de la droite au Conseil général où il ne siège plus depuis sont élection au Sénat à l'automne dernier, Jean-François Longeot parle d'amitié et de compétence plus fortes que les consignes des partis...

L'UMP du Doubs l'a tancé, mais aussi le député UDI du Territoire de Belfort, Michel Zumkeller, qui estime que le mouvement « n'est pas engagé ». A gauche, le conseiller régional Eric Durand (EELV) se demande ce qu'il y a « en échange », et le PCF indique que les candidats de la Gauche citoyenne, écologique et solidaire sauront « représenter la gauche sans ambiguïté ».