Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Jean-Pierre Mouget (FN) ne reconnaît plus son parti

brève

Jeudi 19 mars 2015 / Daniel Bordür

Conseiller régional FN, Jean-Pierre Mouget n'apprécie pas beaucoup le nouveau style de son parti. Fidèle de Jean-Marie Le Pen, écarté du secrétariat départemental du Jura au profit du jeune spécialiste en communication Thibaut Monnier, il trouve ce dernier trop souvent à Lyon où il habite, et pas assez dans le canton de Tavaux où il se présente. Mouget considère comme un « extrémiste » le maire de Monteplain Luc Béjean, suppléant dans le canton de Mont-sous-Vaudrey. Il est vrai que ce dernier a été candidat aux législatives de 2002 pour le MNR de Bruno Mégret et qu'il est proche du Renouveau français, un mouvement nationaliste et catholique intégriste, proche de Bruno Gollnisch. Il fait la moue à l'évocation du candidat titulaire, le maire de Rans Stéphane Montrelay, exclu de la CFDT de Solvay-Tavaux, en qui il voit quelqu'un qui « vient à la soupe ».