Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

L'actualité du 5 au 12 octobre en Franche-Comté

Revue de presse

Lundi 12 octobre 2020 / La rédaction

Discrimination syndicale, magasin coopératif, harcèlement sexuel, anomalie administrative du territoire Nord-Franche-Comté, vélorution, crise à Valdoie, hausse des bénéficiaires du RSA, paratonnerres radioactifs... Voilà une sélection d’événements qui se sont déroulés la semaine dernière dans la région.

Mots-clés: revue de presse

Une soixantaine de manifestants sont venus soutenir à Montbéliard mercredi 7 octobre Bramhim Hasnaoui, qui était convoqué par son employeur, ACM Nettoyage, à un entretien préalable au licenciement. La société lui reproche des négligences sur le chantier, lui assure que c’est plutôt le contraire. Il assure que ses ennuis ont démarré quand il a commencé à remonter à sa hiérarchie les nombreuses réclamations des salariés et qu’il a voulu se présenter en tant que tête de liste aux élections syndicales sous l’étiquette CGT. Le syndicat dénonce une discrimination syndicale et le fait que ACM Nettoyage, 400 salariés, n’a pas de CSE (conseil social et économique) alors que la loi oblige la mise en place de cette instance de représentation dans les entreprises de plus de onze salariés. Son sort est entre les mains de l’inspection du travail, conclut l’Est Républicain.

Le premier magasin coopératif de Besançon devrait ouvrir ses portes avant la fin du mois. L’Est Républicain signale que 350 personnes ont déjà acheté 10 parts sociales à 10 € et accepté de donner 3 heures de leur temps au fonctionnement du magasin chaque mois. La coopérative « T’as meilleur temps ! » a lancé une campagne de financement participatif pour aménager le magasin.

Quatre ans de prison ont été requis contre le metteur en scène bisontin Guillaume Dujardin. Accusé d’agression, de chantage et de harcèlement sexuel par une dizaine d’anciens étudiants, le professeur de théâtre à l’Université de Besançon a expliqué que tout cela était… du théâtre. Les victimes racontent plutôt une relation d’emprise, un gourou manipulateur, des caresses, des répétitions nues, etc. Compte-rendu d’audience par France Bleu.

Laurent Chalard, géographe, a pointé dans une conférence l’anomalie administratives que représente le territoire Nord Franche-Comté, à cheval sur trois départements et qui regroupe l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt. Il plaide pour regrouper cet ensemble cohérent dans un seul département, autour du Territoire de Belfort. Le Trois, a assisté à la conférence que vous pouvez visionner ici, et dresse 4 pistes pour commencer à reconstruire le nord Franche-Comté.

Une centaine de cyclistes ont participé à une « vélorution » dans les rues de Besançon ce samedi 10 octobre. Organisée par l’association vélo Besançon, cette manifestation entendait promouvoir les déplacements à bicyclette et la protection des piétons selon l’Est Républicain, qui indique qu’Anne Vignot, la maire de la ville y a participé. Dans le Grand Besançon, 3,5 % des déplacements se font à vélo et 84 % des Bisontins habitent à moins de 5 km de la gare Viotte, rappelle une militante dans cet article.

C’est la crise au conseil municipal de Valdoie, où sept conseillers municipaux ont démissionné en quelques jours, deux membres de l’opposition et cinq de la majorité. Il n’y aura pas de nouvelles élections, comme le réclament les deux premiers démissionnaires, l’ancienne maire Corinne Coudereau et le député Michel Zumkeller, qui avaient contesté le résultat du scrutin de mars dernier. La maire, Marie-France Céfis, dénonce une cabale et une manipulation politique, en face, on parle d’incompétence… La maire, élue avec 37 % de participation et 680 voix dans une commune de 5600 habitants, entend organiser une réunion publique pour faire une mise au point, relate France Bleu.

Une forte hausse des demandeurs de RSA est constatée dans la région, comme partout en France. Le département du Doubs annonce une hausse de 6,6 % du nombre de bénéficiaires, de 9,9 % dans le Territoire de Belfort et de 10 % en Haute-Saône. Christine Bouquin, présidente du Conseil départemental du Doubs, annonce au micro de France Bleu qu’elle enregistre une hausse de 41 % de nouveaux allocataires sur le secteur de Montbéliard. Elle craint que le montant dispensé par l’État ne soit pas suffisant pour financer la hausse du budget du département consacré au RSA.

Le sénateur du Doubs Jean-François Longeot a été testé positif au coronavirus alors qu’il avait participé à des séances au Sénat. L’un de ses cas contact est le député du Doubs Eric Alauzet, qui a d’ailleurs été photographié à la gare de Besançon, revenant de Paris alors qu’il devait se placer à l’isolement. Il indique sur France 3 que son premier test était négatif, qu’il est rentré se confiner à Besançon dans un TGV non bondé et qu’il a respecté les précautions sanitaires d’usages.

Deux paratonnerres radioactifs ont été retrouvés abandonnés vers un étang de Sermamagny, dans le Territoire de Belfort. Des pompiers spécialisés dans l’intervention des risques technologiques ont désossé ces appareils qui disposaient de capsules radioactives contenant de l’américium 241, héritage d’une technologie des années 60/70 aussi présente dans les détecteurs de fumée de l’époque nous apprend France Bleu. Les paratonnerres ont été confiés à l’ANDRA, l’agence de gestion des déchets radioactifs.