Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

L'actualité du 7 au 14 décembre en Franche-Comté

Revue de presse

Lundi 14 décembre 2020 / La rédaction

Hôpital Nord-Franche-Comté au bord de la rupture, 46h de GAV pour Fred Vuillaume, grève à SMRC, Amazon, inquiétudes de parents d'élèves à propos du manque d'AESH, voitures radars qui vont arriver, rapport du Sénat sur la crise sanitaire, mobilisation contre "Hercule", préfecture de Haute-Saône qui abuse du service civique, manifestations contre la loi de sécurité globale, etc.

Mots-clés: revue de presse

Les pompiers du Territoire de Belfort viennent en renfort à l’hôpital Nord Franche-Comté depuis le début du mois de novembre pour le brancardage, le renfort infirmier et le filtrage des entrées relate France Bleu. L’hôpital connait une situation proche de la rupture en raison du Covid et a décidé d’interdire les visites, sauf en salle de naissance, maternité, néonatalogie, pédiatrie et service mortuaire, précise Le Trois. L’épidémie reprend aussi dans le Jura, un article de France 3.

Radio BIP avait invité Frederic Vuillaume, figure connue des gilets jaunes bisontin et déjà énormément visé par la répression. Il revient sur les motifs de son arrestation pour participation à un attroupement alors qu’il souhaitait rentrer chez lui après la manifestation contre la loi de sécurité globale à Dijon le 5 décembre, ce qui lui a valu 46 heures de garde à vue. En se rendant à la manifestation, lui et les occupants de la voiture avaient reçu 135 € d’amendes pour non-respect du confinement.

Des salariés de l’usine SMRC à Rougegoutte, un équipementier de PSA étaient en grève depuis lundi 7 décembre. Ils dénonçaient une remise en cause des accords instaurant les 35 heures, notamment la suppression de 20 minutes de pause quotidienne sur les 50 qu’ils avaient jusqu’alors explique Le Trois. Un accord a été trouvé ce lundi 14 septembre, le temps de pause ne sera pas réduit avant le 1er septembre. Les 430 salariés en CDI et les 300 en CDD vont aussi toucher une prime de 150 euros nous apprend France Bleu.

« On verra », répond le directeur général d’Amazon France au micro de France Info à la question de savoir si un site Amazon est prévu à Belfort. Nous révélions pourtant la semaine dernière que le nom Amazon avait été mal caviardé dans le permis de construire du projet « Citadelle » sur l’Aéroparc de Fontaine. Au micro de France Bleu, Damien Meslot avait d’ailleurs raillé nos informations, parlant de méthodes de James Bond et de divertissement de maternelle.

Dans une lettre à l’inspection académique, les parents d’élèves de l’école Paul Bert à Besançon alertent sur la difficulté des élèves en situation de handicap bénéficiant d’une AESH. Les deux AESH en poste sont en autorisation spéciale d’absence en raison de leur vulnérabilité et une seule personne a été nommée pour les remplacer indique France Bleu.

23 voitures radars seront en circulation dans la région Bourgogne–Franche-Comté en 2021, avec une répartition équitable par département. Ces voitures seront conduites par des salariés d’entreprises privées et effectueront au moins 5 h 30 de circulation par jour, elles amenderont les excès de vitesse dans les deux sens de circulation et sans flash visible, le système fonctionnant par infrarouges précise l’Est Républicain.

Sylvie Vermeillet, sénatrice centriste du Jura et co-rapporteurs du rapport sur la gestion de l’épidémie revient sur France 3 sur les dysfonctionnements du gouvernement, notamment le manque de masques.

Une cinquantaine de salariés d’EDF et de GDF ont manifesté leur hostilité au projet de restructuration d’EDF, baptisé Hercule le 10 décembre à Besançon devant la permanence d’Eric Alauzet. Hercule prévoit le démantèlement du groupe en trois entités, ce qui fait craindre aux syndicalistes des risques sur ces missions d’opérateur public, nous fait part France Bleu.

Le Conseil d’Etat confirme la fermeture des remontées mécaniques à Noël dans les stations de ski, infos sur France 3.

La préfecture de Haute-Saône a été épinglée par le magazine d’enquête Cash Investigation pour un recours abusif au service civique. La préfecture a publié une fiche de poste avec les missions de soutien à la préparation d’événements, d’assistance à la chargée de communication, etc. Selon le magazine de France 2, cela équivaut à un vrai emploi, relaie l’Est Républicain.

France 3 revient sur les manifestations contre la proposition de loi sécurité globale à Besançon du 12 décembre, où le préfet avait interdit la manifestation dans le centre-ville. Les gilets jaunes et d’autres ont bravé cette interdiction et se sont rendus à proximité de la préfecture où les attendait un cordon de gendarmes mobiles. Dans son reportage TV, France 3 donne aussi la parole à Daniel Bordur, qui revient sur le schéma national de maintien de l’ordre qui préconise aux journalistes de s’accréditer pour couvrir une manifestation. Voici le texte de sa prise de parole à Lons-le-Saunier.