Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

L'année économique 2014 passée au crible de l'INSEE

brève

Vendredi 29 mai 2015 / La rédaction

Le bilan de l'activité économique 2014 fait l'objet d'une analyse statistique détaillée par l'INSEE qui publie un document de 28 pages. On s'en doute, les constats ne sont pas très bons, à commencer par la dégradation de l'emploi salarié (- 1,9% en un an) plus grave qu'au niveau national (- 5%), notamment due à la poursuite de la baisse importante de l'emploi industriel. Notons encore le niveau « historiquement bas » des permis de construire, mais aussi le moindre nombre de logements neufs invendus. La fréquentation touristique a baissé, tant à cause de la météo que du moindre nombre d'étrangers dans les campings que n'a pas compensé leur plus grande consommation de nuits d'hôtel.

Les créations d'entreprises ont été moins nombreuses qu'en 2013. Les immatriculations de véhicules neufs ont diminué, de 1% dans le Doubs (58% du total régional) à 11,8% dans le Territoire de Belfort. En agriculture, le blé a eu un bon rendement atténué par la baisse des cours mondiaux, tandis qu'on a produit 63.000 tonnes de comté, soit 9% de plus en un an alors que morbier et raclette progressaient de 4%. Et encore, c'était avant la fin de quotas laitiers... Les 30.800 travailleurs frontaliers sont 800 de plus en 2014 (+ 3000 en 2013) et ont doublé depuis 2002.

Voir le document complet ici.