Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Laurent Croizier (MoDem) : « une plus grande progressivité ne [doit] pas être un tabou »

brève

Lundi 26 novembre 2018 / La rédaction

Le président du MoDem du Doubs demande au président et au gouvernement d'entendre les souffrances des gilets jaunes, et propose des mesures fiscales de gauche !

Le président du MoDem du Doubs propose des mesures fiscales de gauche !

Laurent Croizier, le président du MoDem du Doubs, « appelle le président et le gouvernement à entendre, parmi les gilets jaunes, la sincérité de ces femmes et de ces hommes en souffrance ». Dans un communiqué dénonçant les violences et saluant le sans-froid des forces de l'ordre, le conseiller municipal de Besançon dresse en creux une critique sévère de « près de 40 ans d'inaction politique ».

Une phrase du communiqué (à lire ici) résume assez bien l'exercice d'équilibrisme de l'élu : « S’il n’est pas question de remettre en cause la fiscalité écologique, nous appelons au dialogue et à plus d’accompagnements pour les plus modestes, une plus grande progressivité ne devant pas être un tabou. » En fait, la progressivité, notamment celle de l'impôt sur le revenu, est une mesure que ne défendent que les partis de la gauche non socialiste !