Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

L’autobiographie au cinéma

Mercredi 13 mai 2020 / Michèle Tatu

Le réalisateur Chad Chenouga voulait inviter les lecteurs de Factuel.info à visionner son film avant un débat auquel ils auraient eu accès. Mais son film « De toutes mes forces » bénéficie d’un passage à la télévision le 28 et nous n’avons plus droit à la gratuité de diffusion du lien. Un débat en ligne sur l’autobiographie au cinéma aura lieu ce dimanche 17 avril. N’hésitez pas !

Chad Chenouga avait tourné en 1999 au centre ville de Besançon un court-métrage intitulé « Rue bleue ». Ensuite il avait réalisé « 17 rue bleue » un long-métrage basé sur sa propre enfance et la perte de sa mère. 

Dans « De toutes mes forces », sorti en mai 2017,  il revient encore sur sa propre histoire avec le sentiment de n’avoir pas tout dit. Il développe film après film un récit autobiographique sur sa propre douleur, comment il l’a affrontée et dans ce dernier film, le personnage de Nassim est son double : un adolescent rentre du collège et trouve sa mère morte. Il est placé ensuite dans un foyer et ne veut pas que ses camarades sachent où il habite.  Il crâne et s’invente un oncle chez lequel il réside. Le film devait s’appeler « La Niaque », un titre beaucoup plus fort que le réalisateur a dû abandonner pour des raisons de production. 

Le film donne à voir de manière sensible et sans emphase le passage de l’adolescence à l’âge adulte. L’acteur Khaled Allouach auquel il prête quelque chose de son visage n’est pas tout à fait lui, ni tout à fait un autre. 

Nous avons écrit une critique sur ce film sorti en 2017 et il se trouve que j’avais travaillé avec Chad Chenouga dans une commission d’aide aux courts-métrages en Franche-Comté. Nous sommes encore en contact.

Parler de soi au cinéma

Chad Chenouga a fêté son anniversaire le 11 mai et il avait imaginé faire un cadeau à ses amis et à notre média : mettre son film en ligne gratuitement pendant une semaine à l’issue de laquelle il nous était possible d’assister à une rencontre en ligne autour du film le 17 mai à 21h avec Yolande Moreau, Bertrand Tavernier, Patrice Leconte, Christine Paillard et le réalisateur lui-même.

Chad  Chenouga a appris depuis que son film ne peut pas être mis en ligne gratuitement comme il l’avait espéré car il est programmé le 28 mai sur OCS et dans ce cas, il est impossible de faire une diffusion gratuite.

Nous aurions eu un immense plaisir à vous proposer une projection chez vous de ce film magnifique. Aussi pour celles et ceux qui souhaitent participer à la rencontre animée par Jérôme Soubeyrand autour de l’autobiographie au cinéma le 17 mai,  voici le lien pour s’inscrire :

https://us02web.zoom.us/…/4415890…/WN_708ZU9uTRY-tvTPJkm6Zww

Lien de l'événement Facebook à partager :https://www.facebook.com/events/1163226744037587/

La question de l’aubiographie est une vraie question de cinéma qu’il s’agisse de fiction ou de documentaire. 

Chad Chenouga préfère la fiction ; il s’en expliquera lors de la rencontre à laquelle celles et ceux qui ont vu le film (ou pas) assisteront.

Nous, à Factuel.info, on espère bien renouveler la proposition d’œuvres cinématographiques dans nos colonnes comme nous l’avons fait récemment avec François Royet.