Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

L'écriture est si forte qu'on y est, dans le wagon...

chronique

Mardi 3 juin 2014 / Danièle Secrétant

Dans « Dernier convoi pour Buchenwald », Roger Martin prend le relais de Primo Levi en proposant un roman sur l'univers concentrationnaire nazi où tout est fait pour réduire l'humain à rien, mais au sein duquel des hommes se redressent et s'organisent en mettant leurs ressources au service des autres pour continuer à penser. A espérer...
Roger Martin, écrivain, mais aussi enseignant et militant... Photo Christophe Coffinier-La Marseillaise.

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Pour lire tous les articles du Journal
et participer au débat

ABONNEZ-VOUS 

Choisissez votre formule !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques 2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier 3. C'est un journal participatif En savoir plus