Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Logo à Morez : la décision du tribunal de commerce de Lyon repoussée au 15 novembre

revue du web

Mercredi 2 novembre 2016 / La rédaction

Le tribunal de commerce de Lyon qui a examiné ce mercredi 2 novembre a repoussé sa décision d'une éventuelle liquidation judiciaire du lunetier Logo au 15 novembre. L'entreprise, qui emploie 400 salariés dont 177 à Morez, est en redressement judiciaire depuis mai et son lâchage par LVMH. Son concurrent Cemo, de Morbier, a déposé une offre de reprise de seulement 34 salariés, des machines et des brevets (lire sur France3) que le tribunal souhaite plus précise. Elle n'intéresse pas « en l'état » le personnel « car la reprise de 34 salariés est dérisoire par rapport à l'effectif actuel », estime le secrétaire du comité d'entreprise Sébastien Mignottet qui considère que c'est « une façade pour récupérer le contrat de licence à moindre coût ».

Les salariés ont commencé à étudier de leur côté une reprise sous forme de SCOP. Une trentaine d'entre eux ont assisté à une réunion d'information tenue par l'union régionale des SCOP (lire aussi sur La Voix du Jura). « Ils ont des contacts avec des lunettiers indépendants, peuvent rebondir avec leur savoir-faire », explique le conseiller régional du Haut-jura Frédéric Poncet (PS). La communauté de communes Arcade pourrait accueillir une éventuelle SCOP, mais on n'en est pas encore là.