Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Le musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon change d'époque

reportage

Jeudi 15 novembre 2018 / Daniel Bordür

« Plus grand, plus aéré, plus profond », dit une employée à propos d'un équipement culturel majeur qui rouvre vendredi 16 après quatre ans de travaux. La rénovation lui aura fait le plus grand bien, comme les 1000 tableaux restaurés, les 40% d'œuvres sorties des réserves, une trentaine d'acquisitions et la perspective de plus fréquentes expositions temporaires...
« Allégorie sur la poursuite de la fortune », Lambert Sustris : « Ce tableau, complexe, comprenant de multiples personnages, représente une allégorie de la fortune dans ses deux acceptions possibles : la richesse et la destinée. Incarnée par une femme aux yeux bandés en haut à gauche de la scène, elle siège sur un globe, illustrant sa domination du
Une nouveauté du musée est la présence d'une brève analyse à côté des œuvres. Cette « Allégorie sur la poursuite de la fortune », de Lambert Sustris (né à Amsterdam vers 1515, mort à Vensise après 1560), est ainsi commentée : « Ce tableau, complexe, comprenant de multiples personnages, représente une allégorie de la fortune dans ses deux acceptions possibles : la richesse et la destinée. Incarnée par une femme aux yeux bandés en haut à gauche de la scène, elle siège sur un globe, illustrant sa domination du monde, le hasard de son jugement et son instabilité. Un long cortège de figures richement vêtues l'encercle, attendant son verdict. De jeunes gens regroupés autour d'un vieil homme, figure de sagesse, s'en détournent, acceptant une existence plus sobre. Enfin, une femme âgée surveille ses prisonniers, un fouet à la main, incarnant la punition. »

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Pour lire tous les articles du Journal
et participer au débat

ABONNEZ-VOUS 

Choisissez votre formule !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques 2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier 3. C'est un journal participatif En savoir plus