Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Le plan social de General Electric devant les juges le 27 juin

brève

Jeudi 20 juin 2019 / Guillaume Clerc

Selon nos informations, un référé liberté a été déposé aujourd’hui en début d’après-midi auprès du Tribunal de grande instance de Belfort par l’intersyndicale turbine à gaz de General Electric à propos du plan de licenciement envisagé par GE. Celui-ci a été accepté et l’audience aura lieu le 27 juin. Le juge devra se prononcer sur le manque de mesures d’accompagnement pointées par les syndicalistes et le manque de sérieux sur le suivi et la mise en œuvre des pistes de diversifications. Cette procédure d'urgence pourrait éventuellement aboutir à une suspension du plan, qui devrait, selon les vœux de la direction, débuter officiellement demain.

Dans un communiqué, l'intersyndicale déclare : "nous avons obtenu une audience en référée le 27 Juin pour voir suspendue la mise en œuvre de la procédure d’information -consultation sur le projet de restructuration et de licenciements pour motif économique annoncée par la direction de GEEPF le 28 mai 2019 tant que toutes les études de diversification en cours n’auront pas été menées à leur terme de façon loyale et complète et faire injonction à la direction de mener avec les élus du personnel l’étude loyale et complète des projets de diversification présentée tant par les élus et que par la direction".

L'intersyndicale appelle par ailleurs les salariés sont à une réunion d’information vendredi 21 Juin à 8h30 au bâtiment 66 avant la réunion R1 programmé à 9h00.