Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Plus de 800 retraités dans la rue en Franche-Comté

brève

Jeudi 14 juin 2018 / La rédaction

Près de 400 retraités ont participé à la nouvelle journée nationale intersyndicale contre l'augmentation de la CSG et le blocage des pensions dans les rues du centre de Besançon, jeudi 14 juin. Une délégation a été reçue à la préfecture tandis que les manifestants se dispersaient, une partie du cortège retournant prendre l'apéritif place de la Révolution.

Dans une brève allocution, Gilles Spicher, a établi la « longue liste » des coups subis par le retraités, de la perte de la demi-part des veuves et veufs ayant élevé seul un enfant au report du taux plein pour les retraites complémentaires. Il a souligné que 4 millions de retraités perçoivent moins de 629 euros par mois, indiquant que les pensions de reversion sont dans le collimateur.

Ils étaient près de 200 à Vesoul, une centaine à Lons-le-Saunier et Belfort, une cinquantaine à Dole où s'est tenue également une manifestation de défense de l'hôpital à laquelle 500 personnes, selon la CGT, ont participé, dont plusieurs dizaines ont fait irruption dans la réunion du conseil de surveillance. Une revendication est notamment le maintien de deux lignes de SMUR.

 

Devant la préfecture de Besançon.

 

Place de la Révolution à Besançon.