Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Pour le SNJ, l'état d'urgence ne peut pas tout justifier

revue du web

Lundi 23 novembre 2015 / La rédaction

Premier syndicat de journalistes, le SNJ dit « comprendre les raisons ayant amené les autorités à décréter l’état d’urgence, mais le légitime souci de sécurité ne doit pas justifier des mesures inutiles et dangereuses pour le citoyen et la démocratie, notamment en matière de liberté d’expression et d’information. Si le décret instaurant l’état d’urgence exclut -heureusement- la disposition de la loi du 3 avril 1955 prévoyant le contrôle de la presse et de la radio par les préfets, le zèle de certains représentants des autorités ces derniers jours laisse déjà entrevoir la multiplication de dérapages et d’initiatives malencontreuses, conduisant à restreindre la liberté d’informer, au prétexte de l’état d’urgence.», explique-t-il dans un communiqué accessible ici.