Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Sénatoriales : trop plein de candidatures à droite dans le Jura

recoins

Mardi 5 septembre 2017 / La rédaction

Le soir du scrutin du 24 septembre, s'ouvrira le jeu de chaises musicales de la redistribution des places au conseil départemental où sept élus sont candidats...

Est-ce l'appel d'air provoqué par la non candidature des sénateurs sortants Gérard Bailly et Gilbert Barbier ? Ou le jeu de chaises musicales qui s'ouvrira dès le scrutin passé pour redistribuer les postes au conseil départemental ? Bénéficiera-t-il à la première vice-présidente Hélène Pélissard ?

Ils sont cinq à droite à briguer les deux sièges qui doivent être renouvelés le 24 septembre : le président du département Clément Pernot, ses vice-présidents Sylvie Vermeillet, Dominique Chalumeaux et Marie-Christine Chavin, le président du Grand Dole Jean-Pascal Fichère.

Pernot et Chalumeaux ont eu l'investiture LR, Vermeillet celle de l'UDI.

Les macronistes de LRM font dans la synthèse entre un ex-UDI, le maire de Morez François Godin, également vice-président du département, qui s'allie pour la circonstance avec le conseiller départemental d'opposition, élu divers-gauche en 2014, Philippe Antoine. Comme on le voit, la clarification politique avance à pas de géants !

A gauche, l'alliance PS-PCF-EELV qui avait évité à ses protagonistes d'éviter le bouillon aux législatives de juin (ils ont fait plus de 5% et ont été remboursés des frais de campagne) tout en empêchant la qualification d'au moins un candidat insoumis au second tour, est reconduite. Les candidats investis sont Jean-Claude Wambst (PS), ancien maire de Dole, et Brigitte Monnet (EELV), maire de Vincelles et ancienne conseillère régionale. Ils ont pour suppléants les communistes Laurent Ménétrier et Anne-Christine Donze.

Les Insoumis ne présentent pas de candidats, en cohérence avec leur projet de supprimer le sénat...

Le FN présente un seul candidat, le conseiller régional et maire de Rans Stéphane Montrelay.