Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Le « splendide isolement » de la police française

revue du web

Mercredi 25 mai 2016 / La rédaction

« En France, l’ethos professionnel des forces de maintien de l’ordre, de la haute hiérarchie aux hommes du rang, devrait subir un certain nombre d’inflexions pour que les stratégies de désescalade prennent tout leur effet, seule garantie d’une restauration progressive de la confiance retrouvée de la population dans sa police. » On peut lire cette petite phrase dans un article de La Vie des idées, la coopérative intellectuelle rattachée à l'Institut du Monde contemporain que dirige Pierre Rosanvallon, qui compare les politiques françaises du maintien de l'ordre aux pratiques des paysans voisins, notamment l'Allemagne et la Suisse où s'est engagé depuis quinze une « désescalade » de la tension entre police et manifestants.

Intitulé Un Splendide isolement, l'article met notamment l'accent sur « l'insularité inquiétante » des forces de l'ordre française quand, en Allemagne, on « fait en sorte que les mouvements de la police soient interprétés correctement par les manifestants ». Les auteurs, Olivier Fillieule et Fabien Jobard, évoquent aussi le « retranchement doctrinal de la police française, redoublé de l'isolement dans lequel la laisse le politique ».

Et si c'était aussi le politique qui s'était isolé ?