Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Turquie : une déclaration commune des magistrats, avocats et journalistes européens

brève

Vendredi 7 avril 2017 / La rédaction

« A l’heure actuelle, environ 2000 juges et procureurs (sur les 4088 destitués), 350 avocats et 150 journalistes et professionnels des médias sont en détention, et 867 autres avocats sont poursuivis. » Ces quelques mots sont extraits de la déclaration commune de l'Association européenne des magistrats, de la Fédération européenne des journalistes et du Conseil des barreaux européens sur « la répression continue de l’état de droit en Turquie » qui exhortent le gouvernement turc à :
- restaurer un système judiciaire indépendant conformément à l’état de droit ;
- garantir la liberté d’expression et des médias ;
- garantir à tous les citoyens le droit fondamental d’accès à la justice et à un avocat ;
- respecter ses engagements internationaux à protéger les droits de l’homme, tels que garantis par la Convention européenne des droits de l’homme et d’autres accords internationaux ;
- faire prévaloir l’état de droit et la démocratie dans le pays ;
- libérer tous les juges, procureurs, avocats et journalistes détenus de manière indue pour avoir exercé leurs activités professionnelles ;
- mettre fin à la persécution des juges, des procureurs, des avocats et des journalistes.

La déclaration est à lire ici.