Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

analyse

Jeudi 11 janvier 2018 / Daniel Bordür

Lors de ses vœux bisontins aux corps intermédiaires, la présidente du Conseil régional a expliqué comment, outre le vote de plans d'urgence (BTP, agriculture) et de quelques volets économiques (formation des chômeurs, tarifs TER...), l'essentiel du début de mandat a consisté à harmoniser plus de 2000 règlements jusqu'alors différents. Elle s'est aussi prononcée pour le maintien de l'équilibre Besançon-Dijon trouvé en 2015.

Lundi 11 décembre 2017 / Daniel Bordür

La semaine de quatre jours est arrivée largement en tête d'une consultation organisée à la va-vite, ponctuée d'un ersatz de débat, à laquelle n'ont participé que 3,62% des électeurs inscrits, et même moins de 3% des adultes si l'on tient compte des non inscrits auxquels elle était ouverte. C'est une « consultation manquée » pour Laurent Croizier (MoDem) tandis que la FCPE se gausse.

Accès libre

Jeudi 30 novembre 2017 / Daniel Bordür

Le président de la chambre d'agriculture du Doubs-Territoire-de-Belfort dénonce « les extrémistes de part et d'autre qui s'en donnent à cœur joie », mais ne répond pas à la problématique de destruction des sols soulevée par les scientifiques qui inquiète de très nombreux paysans. Il pose par ailleurs une question qui aurait paru iconoclaste il y a peu : « faut-il virer l'UIPP [le lobby des pesticides] de Coop de France ? »

Lundi 12 juin 2017 / Daniel Bordür

Au second tour dans les douze circonscriptions de Franche-Comté face à 7 LR, 3 FN, 1 UDI et 1 PS, les candidats macronistes sont en position favorable dans au moins huit d'entre elles, et peuvent en espérer davantage : même Annie Genevard n'est pas à l'abri d'une surprise dans le Haut-Doubs. Seule rescapée à gauche, Barbara Romagnan est en danger et doit mobiliser insoumis et abstentionnistes pour l'emporter face à l'inconnue Fannette Charvier.

Mercredi 10 mai 2017 / Daniel Bordür

Elu député écologiste en 2012, candidat investi par le PS et EELV en juin 2017, il est considéré comme Macron-compatible et brigue l'investiture de République en marche. Son comité de soutien fait cohabiter des élus de tous bords. Le grand écart ? Plutôt une expérience parmi d'autres de la recomposition qui touche tous les camps.

Lundi 13 février 2017 / Marie-Ange Fumei

Éducatrice spécialisée et psychothérapeute à Besançon, Marie-Ange Fumei a assisté en novembre dernier à une journée d'étude sur le thème « Plaisir et mal-être au travail ». Elle en tire les grandes lignes pour Factuel. Le 13 mai, la compagnie Alatienne rejoue au CDN Là-bas…mais pas ici (photo ci-contre) sur ce sujet brûlant.

Lundi 26 septembre 2016 / Pierre-Emmanuel Scherrer

Grâce à la classification de ses produits immobiliers en résidences de tourisme et des avantages fiscaux induits, Pierre & Vacances réalise l'essentiel de sa marge brute sur ses activités de promotion immobilière. Le groupe a construit sa croissance économique sur ce modèle, en considérant l'exploitation comme une activité secondaire. Les gains considérables réalisés sur la vente de produits immobiliers à des particuliers en quête de rendement ont été notamment permis grâce aux mécanismes de défiscalisation : le prix de vente artificiellement élevé d'un « cottage » est ainsi compensé par les avantages fiscaux actuels de la loi Censi-Bouvard.

Mercredi 24 août 2016 / Daniel Bordür

Un pseudo débat d'urbanisme s'est tenu au conseil municipal de Besançon du mois de mai, sans, curieusement, s'appuyer sur les travaux de l'Agence d'urbanisme de l'agglomération. Du coup, la seule approche par le marché immobilier a empêché d'appréhender d'autres enjeux.

Pages