Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Collectivités

/ Daniel Bordür

Le budget 2013 de la capitale comtoise a sans surprise été adopté lundi soir après plus de deux heures et demie de débat par la seule majorité municipale de gauche (PS, EELV, PCF, Alternatifs) ouverte dès 2008 à des personnalités de droite modérée. Les cinq élus du groupe UMP-Nouveau centre ont voté contre. Les cinq élus centristes se sont abstenus.

/ Daniel Bordür

La session budgétaire, à partir de 17 heures, devrait donner lieu ce lundi à un débat gauche-droite, ou plutôt majorité-opposition assez classique, autour de la rigueur décidée par le gouvernement qui contraint les finances locales. Mais grâce à l'activité soutenue du bâtiment, les recettes fiscales sont prévues en plus forte augmentation que la hausse des bases alors que les taux ne bougent pas.

/ Roland Vasic

Le Conseil communautaire a classé la zone prévue pour une base logistique Intermaché (ITM) en « intérêt communautaire » et mènera un diagnostic archéologique et une évaluation environnementale. La perte de terres agricoles de qualité a été dénoncée, de même que la conduite du dossier.

/ Daniel Bordür

La cour d'appel de Besançon a sacrément contrarié la municipalité bisontine en multipliant par trois le prix de deux parcelles expropriées sur l'emprise du tramway dans le secteur où la ville porte le projet d'éco-quartier des Vaites où plus de mille logements et des équipements publics sont prévus.

/ Roland Vasic

Après qu'un premier plan local d'urbanisme a été retoqué par le Tribunal administratif en 2010, le nouveau projet est au stade de l'enquête publique qui se termine le 16 février. Il est question de prélever 180 hectares de terres agricoles pour « assurer le développement » contre 240 dans l'actuel plan d'occupation des sols...

Pages