Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Collectivités

/ Daniel Bordür

L'audit sur la situation financière de la Mission locale du bassin d'emploi du Grand Besançon habille pour l'hiver l'ancien directeur, la présidente, l'ancien trésorier et l'actuelle directrice. Dans une lettre à Jean-Louis Fousseret, la CGT de la structure pointe une gestion antérieure marquée par "certaines décisions inappropriées, des dysfonctionnements, un manque de clairvoyance et d'anticipation, une information insuffisante données aux membres du conseil d'administration".

/ Daniel Bordür

Ils étaient contre la Voie verte de la rive gauche du lac de Saint-Point, les élus de l'opposition du Conseil général ont voté pour. Non qu'ils aient changé d'avis, mais le projet était dans le budget bloqué des infrastructures avec lequel ils sont en accord. Ils se sont abstenus sur le budget général.

/ Roland Vasic

L'élection d'Eric Alauzet a été confirmée jeudi 29 novembre par le Conseil constitutionnel. "Soulagé", il va vraiment installer son équipe et pouvoir se consacrer à son mandat de député. Le Conseil constitutionnel a garanti 89 voix d’écart(19 votes retenus comme irréguliers) et rejeté la requête en annulation déposée par le député sortant Jacques Grosperrin(UMP).

/ Daniel Bordür

« La belle endormie s'est transformée en belle dynamique ». Par deux fois lors du conseil municipal de lundi 12 novembre, Jean-Louis Fousseret a testé ce qui sonne comme un argument électoral, voire une ébauche de slogan pour 2014. Ce faisant, il donne du crédit à une critique que la droite adressait à Robert Schwint.

/ Daniel Bordür

Le Conseil général du Doubs a approuvé à l'unanimité les statuts du futur Syndicat mixte des milieux aquatiques du Haut-Doubs. Cette structure se substituera aux communautés de communes adhérentes pour "l'étude, la protection, la gestion et les travaux de réhabilitation des zones humides".

/ Daniel Bordür

"C'est quasiment bouclé", a indiqué ce lundi 12 novembre le président du Conseil général du Doubs, Claude Jeannerot, lors d'une courte session publique. Le financement du rachat de l'oeuvre de Gustave Courbet serait donc en passe d'être "bouclé". Les 4 millions d'euros nécessaires ont été réunis grâce au mécénat d'entreprises (2,5 millions), aux collectivités territoriales et à l'Etat (1,3 million) et à près de mille souscripteurs.

Pages