Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Collectivités

/ Guillaume Clerc

Si le grand débat n’a pas attiré au-delà d’un cercle de membres actifs d’associations locales, il a eu le mérite d’entamer un processus de recueil de la parole des habitants. Le Conseil citoyen de Planoise, sollicité par la préfecture pour l'organiser, réclame aussi une meilleure reconnaissance par la ville de sa qualité de partenaire pour l'élaboration du plan de renouvellement urbain. Reportage à la table de discussion sur le thème : vivre à Planoise.

/ Daniel Bordür

Elue municipale et départementale de Besançon, elle critique « ces potentiels candidats qui n'ont pas compris que les électeurs ne veulent plus de cette politique ! Prétendre qu'un homme serait celui qui détient la vérité sur le bon programme est stupide ». Elle trouve que « le mouvement des Gilets jaunes n'est pas négatif… » et répond à quelques questions sur Macron ou le hiatus institutions / travailleurs sociaux et associations sur la solidarité et les migrants.

/ Daniel Bordür

Les 3700 mètres carrés de zones humides, les petits bois et les haies, les murets et bosquets abritent plusieurs espèces protégées par la loi. Ecureuils, hérissons, crapauds, grenouilles, tritons, oiseaux… risquent de dangereusement pâtir des travaux qui semblent imminents. La préservation du bois des Bicquey est curieusement présentée comme une compensation, obligatoire, aux destructions d'habitats programmées... 

/ Daniel Bordür

Le maire LREM de Besançon entendait détailler les chantiers et projets de 2019. Mais présentant sa conférence de presse comme une « rentrée politique », il a laissé entendre qu'en cas de « danger pour l'ADN de la ville », il pourrait revoir sa résolution de ne pas briguer un quatrième mandat, tout en se défendant d'une défiance envers son parti...

/ Daniel Bordür

Cette association d'éducation populaire et de soutien scolaire animée par des mères de familles de Planoise avait organisé un rassemblement anti-terroriste en novembre 2015. Elle fonctionne au ralenti depuis la rentrée. La préfecture a sucré les subventions qui finançaient ses trois emplois, arguant la fin d'un dispositif tout en reprochant une atteinte à la laïcité. Le président de l'Observatoire de la laïcité, Jean-Louis Bianco, n'est pas d'accord.

/ Jean Christophe Tardivon

La majorité de Marie-Guite Dufay a voté le budget primitif 2019 du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Totalisant 1,6 milliard d'euros, il prévoit 490 millions d'euros de crédits d'investissement (soit + 20,9 % par rapport à 2018). Les recettes de fonctionnement augmentent de 1,85 % tandis que les dépenses de fonctionnement sont à + 0,73 %. L'opposition fustige la fiscalité tandis que la majorité opte pour la redistribution et le pouvoir d'achat.

/ La rédaction

Une dizaine de Gilets jaunes ont interrompu la séance pendant 5 minutes, dénonçant les violences policières à leur encontre et l'insuffisance des réponses présidentielles. Votant contre l'ouverture des commerces six dimanches par an, les groupes PS, PCF et EELV ont une nouvelle fois mis en minorité le maire et LREM, renforcés par toute la droite. En vain car c'est l'agglo qui décide...

/ Daniel Bordür

Le député LREM s'est déclaré formellement candidat à la mairie et à la présidence de l'agglo. Situant l'annonce de sa décision dans le contexte de la « crise majeure » des Gilets jaunes, il prend la posture de celui qui « prend ses responsabilités » au cœur de « la tempête ». Le moment est mal choisi selon l'adjoint Yves-Michel Dahoui qui y voit « inconscience et cynisme ».

Accès libre

Pages