Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Collectivités

Lundi 26 septembre 2016 / Daniel Bordür

L'opposition socialiste s'abstient sur une « petite » décision modificative d'à peine 0,018% du budget du conseil départemental et vote contre les rapports sur les collèges et les routes. Les conséquences de la réforme territoriale commencent à devenir tangibles : dissolution de Développement 25, retrait des syndicats mixtes d'intervention économique, inconnue du transfert des transports à la région...

Vendredi 16 septembre 2016 / Daniel Bordür

Armement de la police municipale, tram, Alstom, Mots Doubs... Aucun de ces sujets n'était à l'ordre du jour, mais ils ont largement alimenté les échanges de l'assemblée. Un vrai débat droite-gauche agrémenté d'une curieuse sortie de Jacques Grosperrin accusé d'amalgame entre terrorisme et malades psychiques par Rosa Rebrab.

Mercredi 24 août 2016 / Daniel Bordür

Un pseudo débat d'urbanisme s'est tenu au conseil municipal de Besançon du mois de mai, sans, curieusement, s'appuyer sur les travaux de l'Agence d'urbanisme de l'agglomération. Du coup, la seule approche par le marché immobilier a empêché d'appréhender d'autres enjeux.

Christine Bouquin a été élue présidente du département du Doubs le 2 avril2015. (photos Daniel Bordur)

Lundi 27 juin 2016 / Daniel Bordür

A la présidente Christine Bouquin (LR) qui briguera la députation dans un an, comme ses vice-présidents Françoise Branget et Ludovic Fagaut, la socialiste Martine Voidey suggère de « quitter dès à présent l'exécutif » pour qu'ils se « consacrent tout entiers à [leur] nouvelle ambition ». Pendant ce temps, une grève a touché les centres médico-sociaux sur une question de gestion des ressources humaines.

Lundi 20 juin 2016 / Daniel Bordür

L'association des élus communistes et républicains du Doubs critique la proposition du président du syndicat mixte d'énergies du département d'appliquer la taxe sur la consommation finale d'électricité dans la plupart des communes de moins de 2000 habitants. Elle pourrait atteindre 100 euros pour une famille équipée d'un chauffage électrique, 200 à 400 euros pour des artisans, paysans ou TPE...

Pages