Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Collectivités

Vendredi 11 mars 2016 / Daniel Bordür

Une opération collège mort se tient lundi 14 mars à Vauvillers et Luxeuil en même temps que la discussion du projet au Conseil départemental. Dans le Doubs, c'est la carte scolaire du primaire qui provoque les mobilisations de parents et élus locaux.

Samedi 5 mars 2016 / Daniel Bordür

Déjà 500 personnes ont signé une lettre au préfet du Jura pour refuser le dépeçage de la communauté de communes des coteaux de la haute Seille. La collecte continue et les courriers devaient être remis aux élus devant la préfecture, le 11 mars, juste avant le vote de la commission départementale de coopération intercommunale qui doit choisir entre le démantèlement de la collectivité ou sa fusion avec sa voisine de Bresse-Revermont. La réunion a été repoussée au 21 mars...

Laurence Fluttaz : « un mandat, ce n'est pas un métier ». Ph D.B.

Vendredi 22 janvier 2016 / Daniel Bordür

Membre du PS depuis le 22 avril 2002, la vice-présidente à la culture du conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a été en charge de l'enseignement supérieur de l'agglomération de Chalon-sur-Saône de 2008 à 2014. Pour l'heure, comme tous ses collègues, cette orthophoniste de 46 ans prend ses marques et prévoit un tour de la grande région...

Jeudi 21 janvier 2016 / Daniel Bordür

Outre la désignation des représentants de la collectivité dans près de 300 organismes extérieurs, l'assemblée a pris une importante décision de principe pour éviter de passer à côté d'une application sauvage de la loi Macron sur les liaisons par car. Les indemnités des élus augmentent et la dématérialisation des convocations est adoptée avec la fourniture d'une tablette et d'un abonnement internet...

Eric Alauzet : « Le manque de transparence, de clarté et de recherche de consensus aura mis les commissaires dans un piège inacceptable ».

Vendredi 15 janvier 2016 / Invité

Interpellé par les élus communistes de Besançon, le député EELV explique pourquoi il a refusé d'approuver le rapport de la Commission d'enquête parlementaire sur la baisse des dotations aux collectivités. Dans un texte adressé à Factuel, il indique : « c’est un sentiment de colère qui m’habite aujourd’hui, le sentiment d’avoir été trompé alors que j’ai sans doute été un des députés les plus présents aux auditions. »

Pages