Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

compte-rendu

Alain Chrétien : « « nous débarrasser des emprunts Dexia sans augmenter les impôts ni baisser l'investissement ». Ph DB

/ Daniel Bordür

Contractés par Alain Joyandet en 2007 auprès de Dexia, indexé pour l'un au franc suisse, ces deux emprunts ont été renégociés par Alain Chrétien avec l'aide du Fonds de soutien de l'Etat. Le communiste Frédéric Bernabé se scandalise qu'après huit ans de remboursement, la ville emprunte aujourd'hui près de 13 millions pour avoir emprunté 11 millions en 2007...

/ Daniel Bordür

A Besançon, le ministre du Travail a participé à une table ronde sur un dispositif régional venant de la mobilisation des syndicats, du patronat, de l'Etat et de la région pour amortir la crise de 2008 dans le nord Franche-Comté. Il débouche aujourd'hui sur un document garantissant des qualifications. Le BTP l'a adopté, la métallurgie devrait le faire.

/ Daniel Bordür

La droite républicaine a critiqué la politique de prévention de la délinquance proposée par la municipalité, mais n'a pas voté contre. Elle n'a pas pu désapprouver les 26 recrutements annoncés dans la police municipale, ni la reprise d'une de ses propositions : le conseil des droits et devoirs des familles. Le maire a annoncé un débat sur l'armement de la police municipale... déjà anticipé par la convention de coordination avec la police nationale !

/ Daniel Bordür

La présidente du Conseil régional de Franche-Comté a annoncé un dispositif destiné à préparer la fusion effective au 1er janvier 2016. Avec trois instruments politiques (conférence des présidents, commission mixte, conférence des territoires) et un organe administratif. François Patriat était venu « ni en suzerain ni en vassal, mais en ami »

/ Daniel Bordür

Les écologistes ont voté contre deux dossiers présentés comme « structurants » par la présidente du Conseil régional qui a reçu le soutien de la droite sur le projet de Center Parcs de Poligny et une subvention à l'aéroport de Tavaux. « Nous servirons une fois encore de majorité de rechange », dit Stéphane Kroemer (photo), président du groupe UMP-Divers droite...

Pages