Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Culture

Samedi 1 septembre 2018 / La rédaction

La librairie L'Autodidacte a fait venir à Besançon une exposition d'affiches, tracts et autres dessins sur le grand mouvement social qui ébranla la France et le monde il y a cinquante ans. L'imagination ne prit pas le pouvoir mais les esprits ! A voir jusqu'au 6 septembre.

Lundi 27 août 2018 / Danièle Secrétant

Après avoir romancé la vie du philosophe et prêtre hérétique Giordano Bruno, (L’homme incendié), celle de Charles II d’Anjou (Le Roi de Sicile), évoqué la vie de saint Paul dans un roman entre foi et sexualité (Un amour de Paul), restitué les quelques heures de la vie de Rimbaud qui ont précédé à la prise d’une photo mythique (Rimbaldo), Serge Filippini s’attaque à André Breton.

Accès libre

Jeudi 12 juillet 2018 / Daniel Bordür

Ney, près de Champagnole, accueille les 14 et 15 juillet la septième édition d'une manifestation culturelle, associative et paysanne sentant bon les alternatives concrètes. Stéphane Leng, animateur du collectif Citoyens résistants et élu local, revient sur son origine : une lutte, perdue, contre l'étalement urbain et commercial.

Lundi 9 juillet 2018 / Danièle Secrétant

Le dernier des trois disques des Chansons de la mémoire ouvrière vient de sortir. Leur écoute plonge dans l’univers d’Eugène Sue, de Zola, du Victor Hugo des Misérables, mais aussi d'Eugène Potier, Brel et de nombreux inconnus ayant publié, parfois sous pseudonymes, dans le Jura socialiste au tournant des 19e et 20e siècles…

Accès libre

Jeudi 5 juillet 2018 / La rédaction

Le festival des arts dans l'espace urbain s'achève les 7 et 8 juillet avec la construction collective puis la destruction festive d'un arc de triomphe en cartons à Besançon. Mais depuis le 8 juin et une exposition en hommage à Bilal Berreni/Zoo Project (photo), tout n'aura pas été aussi éphémère... Quoique.

Mardi 26 juin 2018 / La rédaction

L'historienne critique une conception de l'enseignement de l'histoire qui « invisibilise les acteurs sociaux, les femmes et ceux qui viennent d'ailleurs... » Auteure d'un livre sur le sujet, elle a tenu dans une librairie de Besançon une conférence suivie par cinquante personnes avec qui le débat a été intellectuellement vivifiant.

Lundi 25 juin 2018 / Daniel Bordür

Publié grâce à un financement participatif, le premier roman de ce Bisontin, Le pays où les vaches n'avaient pas de queue, est un polar situé dans un univers bouleversé par l'extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique au nord des USA. Écolo et sentimental, social et bien tourné, critique et jubilatoire.

Pages