Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Culture

/ Daniel Bordür

La biographie que le journaliste Joël Mamet consacre au plus connu des porte-parole du grand conflit social chez Lip (1973-1976) dresse un portrait riche et sensible d'un des Bisontins les plus connus des 50 dernières années. Un livre important qui tente d'établir les liens entre une enfance compliquée, une vie professionnelle accomplie, un engagement syndical et citoyen hors du commun. 

/

Le Syndicat national des journalistes ne mâche pas ses mots après l'adoption du Schéma national du maintien de l’ordre : « Sous Christophe Castaner, la liberté de la presse a été sérieusement piétinée avec plus de 200 journalistes empêchés de travailler par les forces de police et de gendarmerie. Gérald Darmanin, lui, propose carrément aux journalistes couvrant les manifestations de se mettre au pas ! » Avec la Ligue des droits de l'homme, le SNJ a attaqué en référé le SNMO devant le Conseil d'Etat.

Accès libre

/

Deux chroniqueurs de Factuel ont lu la revue Front populaire créée cet été par le philosophe Michel Onfray qui défend l'union des souverainistes de gauche et de droite. Une publication qui « bouscule le prêt à penser » et « invite à réfléchir » pour Danièle Secrétant qui avoue cependant sa « surprise » d'y voir des publicités pour Valeurs actuelles et Causeur. Un « déversoir des remugles de la fachosphère » pour Georges Ubbiali qui estime qu'il s'agit de « préparer la voie à la constitution de l’arc de cercle autour de la candidature de Marine le Pen ».

/ Daniel Bordür

Assistante sociale à la Sécu, Delphine Pratini accompagne des personnes en arrêt de longue durée pour maladie, accident et parfois harcèlement. Un métier passionnant et utile, mais dont le sens est remis en cause par certaines orientations managériales. Elle en a tiré une conférence gesticulée qui remet bien des pendules à l'heure.

/ La rédaction

Une sécheresse qui s'installe, plusieurs annonces de suppressions d'emplois chez Jacob Delafon, Maty, L'Amy, des détails sur le plan hydrogène, le départ polémique d'un fauve de la Citadelle de Besançon, un grave virus informatique, une marche blanche à Planoise, le crash d'un avion de guerre peut-être provoqué notamment par un manque d'entraînement du pilote... Voici une revue de presse des événements qui se sont déroulés pendant la semaine du 7 au 14 septembre en Franche-Comté.

Accès libre

/ Guillaume Clerc

Un rapport du département du Doubs surévalue les couts de réfection du fort Griffon dont il est propriétaire pour mieux faire passer au privé la vente de ce monument inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette question n’a pas été débattue par les élus, mais tout semble déjà écrit. Plusieurs scénarios sont étudiés pour attirer les promoteurs, dont la marge est évaluée à 2,8 millions d’euros pour une opération qui doit comprendre des logements pour être rentable et avec, en bonus, une opération de défiscalisation menée par Next Financial Partners.

Toufik de Planoise à nouveau au tribunal

Vendredi 11 septembre 2020

/ La rédaction

Notre correspondant local était cité à comparaître devant le tribunal de police de Besançon le 15 septembre pour « participation à une manifestation interdite » le 30 juillet 2019 alors qu'il la couvrait. L'audience a été reportée au 13 octobre.

La conjuration des jardins

Jeudi 28 mai 2020

/ Michèle Tatu

A Besançon mardi soir on a pu assister à une performance poétique organisée dans le plus grand secret par les artistes locaux. 18h. Place de la Révolution. Des porteurs apportent un cercueil. Ils le posent sur des tréteaux. Quelqu’un installe du rubalise : symbole de l’ère du Covid-19 ou mise à distance de la mort de l’art ? Ou les deux ? Peut-être.

Accès libre

Pages