Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Culture

/ Daniel Bordür

C'était la dixième librairie indépendante de France. Après une agonie de près d'un an passant par la non prise en compte des commandes, une fermeture présentée comme provisoire en septembre puis le renvoi des livres encore en rayon, c'est un joyau culturel bisontin qui disparaît en laissant 39 chômeurs.

Echanges sans compter

reportage

Vendredi 19 octobre 2012

/ Roland Vasic

« Lectures à voix autres » se tenait le 17 octobre à la médiathèque Nelson Mandela. Comptines le matin, contes et chants l’après-midi, en langues étrangères et en présence d'adultes et enfants.

Le gâchis Camponovo

reportage

Mardi 2 octobre 2012

/ Daniel Bordür

"Il a foutu en l'air cette librairie, foutu en l'air 39 personnes, foutu en l'air ce qu'ont créé les frères Camponovo... C'est incroyable qu'on laisse faire ça dans notre société. Un patron fait ce qu'il veut et on ne peut rien faire..." C'est avec des sanglots de colère à peine retenus que Samira, déléguée du personnel de la librairie Camponovo a conclu la conférence de presse donnée ce mardi après-midi au siège de SUD-PTT par une dizaines de salariées et un syndicaliste de La Poste.

/ Daniel Bordür

Le dernier livre de l'écrivain bisontin Mustapha Kharmoudi est un étonnant roman historique. Il a inventé le périple d'un jeune interprète français à travers le Maroc pour confronter son regard progressiste aux troubles qui suivent la mort d'un sultan, dans les quelques mois et semaines précédant la Révolution française.

/ Daniel Bordür

Quand, en novembre dernier, Élisabeth Cerutti a annoncé aux libraires des Sandales d'Empédocles qu'elle arrêtait, les regards se sont tournés vers Catherine Alliot. « J'avais envie que ça continue, je me suis jetée à l'eau parce les autres me suivaient », dit-elle.

/ Daniel Bordür

LA COMPAGNIE GRAVITATION a beau travailler en ville, dans la friche culturelle des PrésdeVaux où elle a ses bureaux et une salle de répétition, elle se sent bien à la campagne. Depuis quelques mois, elle cultive un drôle de projet théâtral, « Le Village d’à côté ».

Accès libre

Pages