Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

droit de suite

Lundi 12 février 2018 / Daniel Bordür

Solmiré est menacé d'expulsion pour avoir squaté un pas de porte municipal au nom de l'urgence humanitaire. Le retour des demandeurs d'asile, éloignés un temps grâce au plan grand froid suspendu, dans le campement d'Arènes que la ville a tenté de démanteler, montre l'échec des autorités à nier l'utilité de la mobilisation citoyenne.

Mercredi 31 janvier 2018 / Daniel Bordür

Lors d'une conférence de presse destinée à démontrer que la Ville est « toujours solidaire », la première adjointe Danielle Dard (LREM), en charge du social, a refusé de reconnaître que Solmiré répond à des besoins non satisfaits par les dispositifs institutionnels. La réunion de municipalité du 22 janvier sur le sujet a été houleuse...

Mardi 16 janvier 2018 / La rédaction

L'agression d'un garde-pêche par un agriculteur indélicat dans le Haut-Doubs était prévisible. On peut pointer la responsabilité individuelle d'un violent pétage de plomb. On doit aussi se poser des questions sur les discours enflammés et la dérive industrielle et technologique qui isole les gens... La Confédération paysanne et SOS Loue réagissent vivement.

Thierry Lebaupin et Noëlle Ledeur encadrent Anthony Poulin (EELV), Abdel Ghezali (PS) et Thibaut Bize (PCF) au début d'une rencontre de plus d'une heure et demi. (Photos Daniel Bordur)

Lundi 15 janvier 2018 / Daniel Bordür

Des représentants des groupes EELV, PCF et PS du conseil municipal ont visité près de deux heures l'accueil de jour pour migrants de la rue d'Arène à l'invitation de l'association Solmiré dont ils doivent faire part des demandes à la majorité municipale. Pour trouver une solution à la situation humanitaire... et éviter une crise politique locale.

Lundi 4 septembre 2017 / Daniel Bordür

Cette protestation muette contre la situation faite aux migrants lancée par un Franciscain de Toulouse en 2007 est encore organisée dans plusieurs villes de Franche-Comté : Dole, Lons (photo ci-contre), Vesoul, Poligny... A Besançon, l'éclatement de différents tus entre chrétiens engagés et militants de gauche laïque sur les mots d'accompagnement, a eu raison du rendez-vous mensuel il y a un an sur fond de politique dure de la préfecture.

Serge Grass a saisi la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique et le Parquet national financier à propos du patrimoine d'Emmanuel Macron (photo Daniel Bordur)

Mardi 14 mars 2017 / Daniel Bordür

Serge Grass (photo) et Jean-Philippe Allenbach sont, avec l'Alsacien Paul Mumbach, à l'origine de la saisine de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, puis du Parquet national financier. Ils estiment qu'il y a « une anomalie entre le patrimoine et les revenus » du candidat d'En Marche. L'association Anticor a, à son tour, saisi mardi, la HATVP.

Mercredi 15 février 2017 / Daniel Bordür

La garde-à-vue a été prolongée mercredi soir pour deux étudiants, dont un élu de Solidaires-Etudiants au conseil d'administration de l'université. « La séquestration ne tient pas », affirme son avocat alors que des témoignages contestent la violence étudiante. Six syndicats demandent la démission du président Jacques Bahi qui a reçu le soutien de Marie-Guite Dufay et François Sauvadet.

Jeudi 12 janvier 2017 / Daniel Bordür

Plusieurs organisations d'éditeurs de presse, dont le syndicat de la presse indépendante d'information en ligne auquel adhère Factuel.info, critiquent une proposition de loi déjà adoptée par le Sénat dont un article porte la prescription des délits de presse (diffamation, injure...) de trois mois à un an pour les seuls journaux exclusivement en ligne. Jean-Michel Villaumé (PS, Haute-Saône) entend le voter.

Mercredi 30 novembre 2016 / Daniel Bordür

La grève massivement suivie lundi 28 novembre par les postiers de Besançon survient dans un contexte d'aggravation des conditions de travail alors que la poursuite des fermetures de bureaux, après le monde rural, devrait toucher le milieu urbain. Pour les usagers, le transfert du traitement du courrier comtois à Dijon explique certains retards de distribution.

Mercredi 4 mai 2016 / Daniel Bordür

Les dossiers des Center parcs et du village de vacances de Lamoura, présentés comme structurants, jouent les prolongations. L'appel d'offres lancé à l'automne pour une assistance juridique et technique sur les modalités de participation dans les projets de Pierre et vacances étant infructueux, il en fallu un second, attribué en mars. Quand au VVL, son sort passe par le tribunal de Lons-le-Saunier le 9 mai...

Pages