Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Education

Marie-Guite Dufay aux universitaires : « La BPI va là où les banques ne veulent pas aller pour prendre les risques avec ceux qui innovent... » Photos DB

Lundi 19 octobre 2015 / Daniel Bordür

Animant un café-débat à Besançon sur les questions d'enseignement supérieur, la candidate socialiste a défendu son bilan de présidente tout en assurant que la fusion des régions puise son origine dans le rapprochement des universités de Franche-Comté et de Bourgogne. Mais rien n'est simple avec les approches qui diffèrent selon qu'on enseigne en sciences humaines, en math-physique ou en médecine, à Dijon, Belfort ou Besançon...

Jacques Bahi : « on ne fera pas des collegiums des organes décisionnels. » Ph DB

Mercredi 14 octobre 2015 / Daniel Bordür

Alors que les inscriptions à l'université de Franche-Comté sont en légère hausse par rapport à l'an dernier, les projets sont concentrés sur Belfort et Besançon à la Bouloie et à l'Arsenal. Les perspectives de recentrer le CLA à Saint-Jacques, et d'y construire la future bibliothèque, sont bien lointaines avec la baisse importante des crédits du Contrat de plan Etat-Région. Pour l'heure, le président Jacques Bahi entend conclure son projet de création de cinq collegiums qui risque de court-circuiter les facultés, avant de briguer un second mandat.

Mercredi 16 septembre 2015 / Daniel Bordür

La maternelle est juste en dessous du seuil d'ouverture d'une cinquième classe, l'élémentaire a perdu de justesse sa septième classe... « On se bat depuis plusieurs années », expliquent les parents qui attendent de nouveaux élèves allophones. L'administration reste droite dans ses bottes. Une nouvelle action est annoncée vendredi 18.

Mercredi 9 septembre 2015 / La rédaction

La majorité du personnel de l'établissement bisontin est en grève depuis la rentrée pour dénoncer la réponse du rectorat à des situations de harcèlement. Une enseignante a été hospitalisée après une visite du recteur qui a dépêché un inspecteur sur place. Après une manifestation lundi, le CHSCT prévu le 23 septembre a été avancé à vendredi 11. Trois plaintes visant le proviseur ont été déposées cette semaine.

Pages