Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Elections

/ Daniel Bordür

Ce diplômé de droit public, opposé au Center parcs de Poligny mais favorable à celui du Rousset, est tête de liste de Debout la France, le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan. L'objectif de ce militant de droite sans complexe est d'être présent au second tour.

Le conseil régional de Franche-Comté lors de la dernière séance...

/ Daniel Bordür

Un sondage annonçant la victoire du FN effectué avant celui prédisant celle du PS ou de l'UDI selon la configuration du second tour, a été publié après. Du coup, le FN paraît progresser alors qu'il baisserait. Mais ces enquêtes sont-elles crédibles quand la marge d'erreur, due à la faible taille de l'échantillon, est supérieure à l'écart entre les candidats ?

Dominique Henry, n° 14 sur la liste du Doubs : « la ferme des 1000 vaches de Picardie est un symbole de la financiarisation de l'agriculture ». Photos D.B.

/ Daniel Bordür

Paraphrasant Saint-Just, Nathalie Vermorel, la tête de liste de l'Alternative à gauche, entend incarner un projet porté, et présenté par un collectif, mardi 1er décembre devant près de 200 personnes à Besançon. « Nous sommes la seule liste de gauche avec une dynamique de premier tour », dit-elle.

/ Daniel Bordür

Le mot est de François Patriat lors du meeting de soutien à Marie-Guite Dufay, devant 500 personnes lundi 30 novembre à Besançon. La campagne électorale est plombée par les attentats, mais les orateurs socialistes veulent y trouver des raisons supplémentaires de voter.

Le réseau ferré en Bourgogne et Franche-Comté. Des différences de taille, mais aussi de fonction...

/ La rédaction

Outre les partis déjà en campagne (PS, LR-UDI, EELV, FG, LO) ou pour lequel les grands médias font campagne (FN), le MoDem sera finalement présent avec des candidats UDI dans quatre départements, tandis que deux listes souverainistes de droite (DLF, UPR) et une discrète alliance écologiste indépendante vont également briguer les suffrages des citoyens.

Paul Polis : « quel bonheur de travailler avec des animaux d'élevage : vaches, poules, canards...! »

/ Daniel Bordür

Partageant largement les analyses de la Confédération paysanne, les Verts s'inspirent aussi d'une approche critique qui dessine les grandes lignes d'une utopie qu'ils estiment incontournable. Mais de là à avoir un vrai programme régional pour l'agriculture, il y a encore une réflexion à mener. D'où une réunion électorale commençant par la conférence de Paul Polis, vétérinaire homéopathe...

/ Daniel Bordür

La liste de « rassemblement des forces de gauche » conduite par la présidente du groupe communiste au conseil régional de Bourgogne, Nathalie Vermorel, entend mener une campagne « résolument axée contre l'austérité ». Les communistes ont cinq têtes de listes départementales sur huit. Le PG de Franche-Comté et Nouvelle Donne n'apparaissent pas dans cette union intégrant le MRC, Ensemble et la Nouvelle gauche socialiste, dernière scission du PS.

François Sauvadet, très chaleureux avec Clément Pernot, le président du Jura. Photos D.B.

/ Daniel Bordür

Le candidat UDI à la présidence de la grande région Bourgogne-Franche-Comté s'appuie sur les élus locaux et départementaux... et la réforme territoriale de Sarkozy retoquée par Hollande. Les « assises territoriales » organisées jeudi 22 octobre à Saint-Vit ont été l'occasion de défendre d'autres relations contractuelles entre la région et les intercommunalités. Non sans arrière-pensées pour certains...

Pages