Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Elections

/ Daniel Bordür

« Ce ne sont pas les élections qui changent les choses, mais elles sont l'occasion de se regrouper autour d'un programme et d'un drapeau », dit Claire Rocher, infirmière hospitalière et tête de liste aux régionales, lors de la fête de Lutte ouvrière à Besançon pour le lancement de la campagne en compagnie de la porte-parole nationale Nathalie Arthaud et de Michel Treppo, tête de liste dans le Doubs.

/ Daniel Bordür

Le directeur général des services de la ville de Besançon va quitter ses fonctions le 15 octobre pour être candidat aux élections régionales. Il est en huitième position sur la liste socialiste du Doubs que nous dévoilons et sur laquelle les militants doivent se prononcer jeudi 17 septembre.

/ Daniel Bordür

Le MoDem, notamment dans le Doubs, menace de concourir seul aux régionales après les déclarations de Nicolas Sarkozy à Gilley ironisant sur les « centristes avec nous à mi-temps ». Pendant ce temps, les « centristes de gauche » de Force démocrate, CAP21 et le Mouvement des progressistes vont intégrer les listes socialistes au nom des valeurs et de la lutte contre l'extrême-droite.

/ Daniel Bordür

Coup double pour la première fête de la rose de Saint-Didier, dimanche 6 septembre près de Lons-le-Saunier : le nouveau premier secrétaire fédéral du PS du Jura, Marc-Henri Duvernet, a tourné la page Christophe Perny en invitant Gérard Filoche, tandis que Marie-Guite Dufay lançait la campagne des élections régionales des 6 et 13 décembre.

Pages