Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Elections

Entourant le sénateur Jacques Grosperrin, Philippe Gonon, Ludovic Fagaut et Odile Faivre-Petitjean exultent en voyant s'afficher leur victoire, au Kursaal de Besançon. Photo D.B.

/ Daniel Bordür

En perdant quatre cantons sur six à Besançon, les socialistes et leur allié écologiste ont cédé la majorité à la droite qui revient après onze ans de disette. Le FN est battu partout. A Bavans, où il avait 500 voix d'avance, la mobilisation de plus de 1000 nouveaux électeurs lui est fatale : la gauche gagne de 157 voix.

/ Daniel Bordür

Ce commentaire à chaud de Claude Mercier, candidat écologiste battu dans un canton bisontin, est sensé illustrer le caractère national d'une élection-sanction. Pour son vainqueur Philippe Gonon, « la tentative de nationalisation était une mauvaise chose... » Les conséquences de la victoire de la droite vont se sentir à Besançon, dès le conseil municipal de ce lundi soir...

Stéphane Le Foll et Claude Jeannerot descendent la rue Battant... Le quartier vote à gauche à plus de 70%, mais il n'y a pas foule.

/ Daniel Bordür

Le ministre de l'Agriculture est venu soutenir les candidats socialistes et écologistes à Besançon et tenir meeting à Audincourt, alors que les syndicats de PSA étaient reçus à Matignon... Pendant ce temps, la droite tenait une conférence de presse pour dire « Nous sommes prêts ».

/ Daniel Bordür

Il ne faut pas se fier aux résultats fournis par le ministère de l'Intérieur et les préfectures. Non pas que des fraudes soient soupçonnées, mais des manipulations d'étiquettes minimisent, par exemple dans le Jura, la victoire de la droite républicaine et la percée d'une opposition de gauche alternative.

Qui de Christine Bouquin ou de Claude Jeannerot sera le prochain président du Conseil départemental du Doubs ?

/ Daniel Bordür

L'Union de la droite et du centre est en tête (32,68%), devant le FN (29,4%) et la majorité sortante PS-DVG (27,23%). Le Front de gauche (5,2%) et les écologistes (3,35%) font beaucoup plus là où ils présentent des candidats. Les projections de la préfecture pour dimanche prochain font état de neuf cantons à gauche, huit à droite et deux incertains. Le FN pourrait gagner un canton.

Pages