Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

enquête

Jacques Bahi lors d'une conférence de presse de présentation de la rentrée universitaire en octobre 2015. Photo DB

/ Daniel Bordür

Le président sortant de l'université de Franche-Comté devrait retrouver son poste le 5 avril prochain... Mais le tribunal administratif a été saisi d'un recours en annulation de l'élection du conseil d'administration pour vice de procédure lors du dépouillement de votes extérieurs à Besançon. La BAF, largement en tête chez les étudiants, a « instauré un rapport de confiance » avec Jacques Bahi. Factuel publie aussi la synthèse des résultats.

/ Daniel Bordür

Son amendement recueille 30 voix à la Commission départementale de coopération intercommunale : la communauté de communes des coteaux de la haute Seille pourra fusionner avec Bresse-Revermont... s'il n'y a pas de recours administratif. De toutes façons, le redécoupage intercommunal n'est pas terminé. Pour Jacques Pélissard, l'amendement adopté est « ridicule ».

/ Daniel Bordür

Vercel doit être lundi 7 mars la capitale d'une mobilisation sans précédent des éleveurs pour le respect du cahier des charges de l'AOP. Confédération paysanne, Coordination rurale, Jeunes agriculteurs et FDSEA de trois départements appellent à un pique-nique géant et à la signature d'un manifeste.

/ Daniel Bordür

Dans un contexte de sous-effectif, des salariés se plaignent de « pressions psychologiques de plus en plus insoutenables ». Ils dénoncent, comme deux médecins, des maltraitances à résidents de cet établissement pour personnes âgées dépendantes et malades d'Alzheimer. La CGT a déposé un préavis de grève pour le 24 février et réclame à la Croix rouge la mise en congé immédiate de la directrice.

« Ce n'est pas l'éolien qui supprimera le nucléaire », dit Jean-Luc Bertron, sur le pont de la Loue à Quingey. Dans le fond, la crête de Moimi où six éoliennes pourraient être implantées. Ph D.B.

/ Daniel Bordür

Le projet de construire six éoliennes sur la crête séparant les vallées du Doubs et de la Loue entre Quingey et Arc-et-Senans est suspendu à deux rapports ministériels attendus depuis plusieurs mois. Trois maires mettent les pieds dans le plat alors que les opposants ont saisi l'Unesco qui protège la saline. L'opérateur semble hésiter.

/ Daniel Bordür

Les élus Front de gauche de Besançon reprochent au député écologiste, également conseiller municipal, d'avoir voté avec les socialistes le rejet du rapport de la commission d'enquête parlementaire sur la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités. Le rapport pointait notamment l'absence d'étude d'impact préalable par le gouvernement. A Besançon, l'investissement, dopé un temps par le tramway, est en recul en deça de ce qu'il était avant le chantier.

 « Le clivage réformisme-révolutionnaire n'a plus de sens », dit Myriam Martin (à g, Ensemble). « Quel que soit le résultat, on proposera à Marie-Guite Dufay d'être sur les mêmes options », dit  Nathalie Vermorel (PCF).  Photos Daniel Bordur

/ Daniel Bordür

La porte-parole nationale d'Ensemble, la Toulousaine Myriam Martin, et la tête de file du PCF pour la Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Vermorel, étaient à la même tribune samedi à Besançon pour exhorter à l'union et à l'entrée en campagne de la « gauche de transformation sociale ». Tandis qu'EELV annonce des listes autonomes, le PG regrette l'échec de la réunion de vendredi 2 avec ND, PCF, MRC et Ensemble...

/ Daniel Bordür

Le MoDem, notamment dans le Doubs, menace de concourir seul aux régionales après les déclarations de Nicolas Sarkozy à Gilley ironisant sur les « centristes avec nous à mi-temps ». Pendant ce temps, les « centristes de gauche » de Force démocrate, CAP21 et le Mouvement des progressistes vont intégrer les listes socialistes au nom des valeurs et de la lutte contre l'extrême-droite.

/ La rédaction

La majorité du personnel de l'établissement bisontin est en grève depuis la rentrée pour dénoncer la réponse du rectorat à des situations de harcèlement. Une enseignante a été hospitalisée après une visite du recteur qui a dépêché un inspecteur sur place. Après une manifestation lundi, le CHSCT prévu le 23 septembre a été avancé à vendredi 11. Trois plaintes visant le proviseur ont été déposées cette semaine.

Pages